FANDOM


Alain Jessua est un réalisateur, producteur et scénariste français, né le 16 janvier 1932 à Paris (France).

BiographieModifier

Alain Jessua est assistant stagiaire auprès de Jacques Becker sur le tournage de Casque d'or. Il travaille avec Max Ophüls pour Madame de... et Lola Montès. En 1956, il réalise un court-métrage, Léon la lune (prix Jean-Vigo) puis est l'assistant d'Yves Allégret et de Marcel Carné.

Alain Jessua réalise son premier long métrage en 1963 : première oeuvre d'auteur, La vie à l'envers (1963) aborde un thème cher au réalisateur, l'angoisse devant la vie moderne. Cinéaste chevronné maîtrisant parfaitement la technique, Alain Jessua est aussi un auteur : il est le scénariste, l'adaptateur et le dialoguiste de tous ses films.

A la manière d'un Luis Buñuel, il filme à l'épure. Sa mise en scène cherche à révéler avec précision la folie de ses personnages - un docteur apprenti sorcier dans Traitement de choc (1972), un homme en mal de pouvoir dans Armaguedon (1977). Avec Le paradis pour tous (1982), il offre à Patrick Dewaere un rôle à contre-emploi avec le personnage d'un homme heureux, guéri de ses angoisses - c'est le dernier rôle de l'acteur avant son suicide.

En 1988, il s'écarte du cinéma fantastique avec En toute innocence, récit d'un affrontement psychologique tragique entre un homme (Michel Serrault) et sa belle-fille (Nathalie Baye).

FilmographieModifier


RécompensesModifier

  • Prix Jean-Vigo du meilleur court-métrage en 1957 pour Léon la lune.
  • Prix de la meilleure première œuvre, prix des critiques de films italiens et nomination au Lion d'or de Saint Marc, lors de la Mostra de Venise 1964 pour La Vie à l'envers.
  • Prix du meilleur scénario et nomination à la Palme d'or, lors du Festival de Cannes 1967 pour Jeu de massacre.
  • Nomination au prix du meilleur film, lors du Festival international du film de Moscou 1979 pour Les Chiens.
  • Prix du meilleur scénario et nomination au prix du meilleur film, lors du festival Fantasporto 1985 pour Frankenstein 90.
  • Prix du meilleur acteur et nomination au prix du meilleur film, lors du Mystfest 1988 pour En toute innocence.


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Alain Jessua sur sa fiche IMDB

BibliographieModifier

  • 1999 : Crèvecoeur, roman (éd. JC Lattès)
  • 2003 : Ce sourire-là, roman (éd. JC Lattès)
  • 2006 : Bref séjour parmi les vivants, roman (éd. du Rocher)


    From Film Wiki, a Wikia wiki.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .