FANDOM


(Expositions (sélection))
(Expositions (sélection))
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
===Expositions (sélection)===
 
===Expositions (sélection)===
   
*2019 [[Biennale de Venise 2019|58e Biennale de Venise]] ''May You Live In Interesting Times''
+
*2019 [[Biennale de Venise 2019|58e Biennale de Venise]] ''May You Live In Interesting Times''<br />Arthur Jafa obtient le Lion d'or pour le meilleur participant à l'Exposition Internationale pour ''The White Album'', vidéo de 50 minutes donnant à voir la tension entre la violence et la folie de la supériorité blanche<br />Ce film est un collage de vidéos musicales appropriées, de séquences de vidéosurveillance sur téléphones portables, de clips viraux et d' extraits de documentaires, produisant un effet narratif significatif qui présente la blancheur comme un enfant terrible dans une collection féroce de mauvais rêves sur la race et le pouvoir .<br />Il expose également, dans un tout autre registre, à la Corderie de L'Arsenale ses trois gigantesques pneus Big Wheel I, Big Wheel II et Big Whell III.
 
Arthur Jafa obtient le Lion d'or pour le meilleur participant à l'Exposition Internationale pour ''The White Album'', vidéo de 50 minutes donnant à voir la tension entre la violence et la folie de la supériorité blanche; il expose également, dans un tout autre registre, à la Corderie de L'Arsenale ses trois gigantesques pneus Big Wheel I, Big Wheel II et Big Whell III.
 
 
Le nouvel album de Black Cinema intitulé avec légende sardonique The White Album (2018) - un nom qui évoque les chefs-d'œuvre du milieu du siècle de Joan Didion et des Beatles. L'artiste et réalisateur réalise une rareté: il crée la blancheur, pas les Blancs , bien qu'il faille garder à l'esprit qui organise la somme de ses privilèges, ce qui est étrange pour lui-même.Il le fait en faisant de la blancheur le personnage principal contemporain d'un régime de course qui fait des ravages sur nous et sur lui-même.Le collage d'une demi-heure Des vidéos musicales appropriées, des séquences de vidéosurveillance sur téléphones portables, des clips viraux et des extraits de documentaires - tous montés dans une sorte de film d'essai, produisant un effet narratif significatif - présente la blancheur comme un enfant terrible dans une collection féroce de mauvais rêves sur la race et le pouvoir .
 
Dans le film, qui sera présenté au BAMPFA au Berkeley Art Museum et au Pacific Film Archive (BAMPFA) jusqu'au 24 mars, les images animées rassemblées par Jafa ne sont pas des films grand public, mais elles sont familières. Whiteness chante l'amour et les danses sur l'œuvre blanche de Bon Jovi hymne rock stadium, «Livin 'on a Prayer», raccroche quelques cordes d’une guitare électrique, charge et décharge une arme automatique à la sombre ambition, joue goth.Au sein d’une scène mordante, la blancheur plaide contre elle-même, dans une plainte Southern twang, pour être à la hauteur, sinon de la lettre, de l'esprit de la loi, il écrivait: «Je n'ai jamais entendu un Noir se surpasser en raison de la couleur de sa peau. S'il fait quoi que ce soit, il fait le contraire. … Je ne dis pas que les Noirs ne peuvent pas haïr, je ne dis pas que les Noirs ne peuvent pas être en colère. une culture et un système de suprématie blanche. Donc, oui, les Noirs sont fâchés - Le but est de faire face à votre peur, à votre cupidité, pour que nous puissions avoir un pays plus pacifique, un monde plus pacifique. "
 
   
 
===Vidéos (sélection)===
 
===Vidéos (sélection)===

Version du novembre 19, 2019 à 19:54

Arthur Jafa plasticien, photographe, vidéaste contemporain américain né en 1960 à Tuppelo, Mississipi

Biographie et œuvre

Arthur Jafa a étudié l'architecture et le cinéma à la Howard University avant de déménager à Atlanta, en Géorgie, puis à Los Angelès.

Expositions (sélection)

  • 2019 58e Biennale de Venise May You Live In Interesting Times
    Arthur Jafa obtient le Lion d'or pour le meilleur participant à l'Exposition Internationale pour The White Album, vidéo de 50 minutes donnant à voir la tension entre la violence et la folie de la supériorité blanche
    Ce film est un collage de vidéos musicales appropriées, de séquences de vidéosurveillance sur téléphones portables, de clips viraux et d' extraits de documentaires, produisant un effet narratif significatif qui présente la blancheur comme un enfant terrible dans une collection féroce de mauvais rêves sur la race et le pouvoir .
    Il expose également, dans un tout autre registre, à la Corderie de L'Arsenale ses trois gigantesques pneus Big Wheel I, Big Wheel II et Big Whell III.

Vidéos (sélection)

Galerie

http://tanukiwo.free.fr/piwigo/galleries/Italie/Biennale19/jafa2362.JPG
The White Album

http://tanukiwo.free.fr/piwigo/galleries/Italie/Biennale19/jafa2483.JPG
Big Wheel

Catégorie:Plasticien contemporain américain Catégorie:Naissance en 1960

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .