FANDOM


Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Cassel

Cassel (orthographiée Kassel en allemand depuis 1926) est une ville universitaire allemande, d'environ 200 000 habitants, située dans le Land de Hesse, au bord de la rivière Fulda.

PrésentationModifier

Cassel se situe à environ 70 kilomètres au nord-ouest du centre géographique de l'Allemagne. La ville se situe à proximité des frontières avec les Länder de Basse-Saxe et de Thuringe.

Cassel est traversée par la Fulda ainsi que par ses affluents qui rejoignent le cours d'eau principal dans le territoire de la ville.

Le nom de la ville vient de l'ancien Castellum Cattorum qui était un château des Chattes, tribu germanique qui vivait dans cette région depuis l'époque romaine.

Cassel abrite la documenta, exposition majeure d'art contemporain qui, depuis 1955, se tient tous les cinq ans pendant l'été durant 100 jours et qui a lieu dans toute la ville (gare, Orangerie…).

HistoireModifier

Cassel est mentionnée pour la première fois en 913 dans deux documents, faisant remonter l'histoire de la ville à plus de mille ans. Chassalla (ou Chassella, qui deviendra plus tard Cassel et depuis 1926 Kassel) est évoqué comme un endroit fortifié et situé au bord de la Fulda où Conrad Ier de Germanie séjourna. Cependant ni le contenu des documents ni les personnes nommées sont en relation avec la ville actuelle.

Avant 1189, Cassel obtient le statut de ville qui lui fut renouvelé par Hermann II de Thuringe en 1239 et en 1277, Cassel devient le lieu de résidence principal du premier landgrave de la Hesse Henri Ier de Hesse. Pendant le XVIIe siècle en devenant un foyer du protestantisme calviniste, la ville a été entourée d'une fortification afin de protéger le bastion protestant contre les ennemis catholiques et en 1685 Cassel est devenue le refuge de 1 700 huguenots. Une influence française est perceptible dans l'architecture de plusieurs quartiers, ainsi que dans plusieurs noms de lieux et de rues et s'explique par l'arrivée de protestants français à la suite de la révocation de l'édit de Nantes.

De 1805 à 1830, les frères Grimm habitent à Cassel, y écrivant la plupart de leurs contes. Ils y travaillèrent comme bibliothécaires de la cour.

À cause de la dissolution du Saint-Empire romain germanique par Napoléon en 1806, Cassel devient la capitale du nouveau royaume de Westphalie : l'Empereur en donne le trône à son jeune frère, Jérôme Bonaparte. Ce dernier tient en son Château Wilhelmshöhe, devenu « Napoleonshöhe », une cour brillante. Ce royaume ne survit pas à la défaite de Leipzig en 1813.

Après la guerre austro-prussienne, la principauté est annexée par la Prusse en 1866.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, plusieurs attaques aériennes détruisent la majeure partie de la ville. Le bombardement de Cassel le plus sévère a lieu le 22 octobre 1943, quand l'armée de l'air britannique attaque la ville. Plus de 10 000 personnes sont tuées et plus de 80 % des maisons sont détruites pendant cette nuit : la vieille ville de Cassel étant construite en bois (maisons à colombages), un incendie énorme se déclenche. Le 3 avril 1945, l'armée américaine occupe Cassel.

Après la Seconde Guerre mondiale, la majorité des immeubles anciens détruits n'ont pas été restaurés et le centre de la ville a été reconstruit dans le style des années 1950. Néanmoins, quelques édifices historiques ont été restaurés, tel que le Fridericianum qui est l'un des plus anciens musées publics d'Europe. Peu d'édifices anciens ont été préservés. Le monument le plus ancien est la Druselturm, construite en 1415. La Brüderkirche et l'église Saint-Martin remontent également à l'époque médiévale.

Wilhelmshöhe Modifier

Le parc Wilhelmshöhe a été inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2013. La colline formant le parc possède en son sommet la Statue d'Hercule et à sa base le Château Wilhelmshöhe.

La construction du Bergpark a commencé en 1696. La statue d'Hercule a été construite de 1701 à 1717 et est basée sur les plans de l'Italien Giovanni Francesco Guerniero.

Le monument d'Hercule a une hauteur totale de 70,5 mètres (32,65 mètres sont comptabilisés à l'Octogone ; 29,60 mètres pour la pyramide et de 8,25 mètres pour la statue d'Hercule elle-même). La différence de hauteur entre le haut de la statue et le bas de la cascade est de 179 mètres.
Les Cascades sont une structure de 250 mètres de long en pierre qui forme un escalier d'eau gigantesque.

La structure complète est faite de Tuff. Ce matériau souple a l'avantage d'une bonne maniabilité, mais il s'érode rapidement, en particulier par le gel.

Le château situé en bas du parc est construit entre 1786 et 1798 selon les plans de l'architecte Louis Simon du Ry pour les deux ailes latérales et Heinrich Christoph Jussow pour le corps central. Il est réalisé pour le compte du landgrave Guillaume IX de Hesse-Cassel.
Entre 1806 et 1813, le château est rebaptisé Napoléonshöhe et sert de résidence à Jérôme, roi de Westphalie.
Après s'être constitué prisonnier lors de la bataille de Sedan durant la guerre franco-allemande, Napoléon III est placé en résidence surveillée au château, où il arrive le 5 septembre 1870 et y demeure jusqu'au 19 mars 1871, lorsqu'il part en exil en Angleterre. L'impératrice Eugénie de Montijo lui rend visite le 30 octobre 1870.

Largement endommagé au cours de la Seconde Guerre mondiale, le château est reconstruit sans son dôme central d'origine.

Descriptif UNESCO:
Descendant la longue pente d’une colline couronnée par la statue géante d’Hercule, les jeux d’eau monumentaux de Wilhelmshöhe furent créés à partir de 1689 par le landgrave Charles de Hesse-Cassel autour d’un axe est-ouest. D’autres éléments ont été apportés par la suite. Des réservoirs et canaux aménagés derrière le monument d’Hercule apportent l’eau au système complexe de dispositifs hydropneumatiques alimentant le vaste théâtre d’eau baroque du site, sa grotte, ses fontaines et sa grande cascade de 350 mètres de long. Outre cet ensemble, les lignes sinueuses de canaux et voies d’eau artificielles traversent cet axe, en alimentant une série de chutes d’eau spectaculaires et de rapides tumultueux, la grande fontaine et son geyser jaillissant à une hauteur de 50 mètres, le lac et les bassins isolés qui animent le jardin romantique créé au 18e siècle par l’arrière-petit-fils de Charles, l’électeur Guillaume Ier. La grande taille du parc et de ses jeux d’eau, ainsi que l’imposante statue d’Hercule, constitue une expression du pouvoir absolu en Europe et l’ensemble témoigne des conceptions esthétiques des périodes baroque et romantique.

http://ann.ledoux.free.fr/phpwebgallery/galleries/europe/all/Casselv/DSCN1495.JPG
Cassel depuis le haut du parc Wilhelmshöhe
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .