FANDOM


Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Cathédrale de Cologne

La cathédrale de Cologne (en allemand : Kölner Dom, de son nom plus officiel Hohe Domkirche St. Petrus, soit « Haute Église Cathédrale Saint-Pierre ») est une église catholique romaine de la ville de Cologne ainsi que la cathédrale de l'archevêché de Cologne. Avec ses 157 mètres de haut et ses 533 marches, elle est la deuxième plus haute église d'Allemagne et du monde pour ses tours, après l'Église principale d'Ulm.

Elle se situe à l'ancienne frontière romaine du Nord de la ville, juste à côté de l'actuelle gare, à proximité de la vieille ville (Altstadt), du pont Hohenzollern et des musées Ludwig et romain-germanique, à 250 m du Rhin. Elle est entourée d'une construction moderne en béton, le « plateau de la Cathédrale » (Domplatte). Le tout se situe sur la « colline de la Cathédrale » (Domhügel), à 17 mètres au-dessus du Rhin.

Elle est également la troisième plus vaste cathédrale de style gothique (après la cathédrale de Séville et le dôme de Milan). Son exceptionnelle valeur intrinsèque et, malgré l'achèvement tardif de la construction, son authenticité architecturale liée à une fidélité absolue aux plans d'origine ont été reconnues par l'Unesco qui l'a inscrite en 1996 sur sa liste du patrimoine mondial. L'énorme façade ouest avec les deux tours, de plus de 7 100 m2, n'a pour l'instant été dépassée nulle part ailleurs dans le monde.

C'est le monument le plus visité d'Allemagne, avec 5 millions de visiteurs en 2001 et 6 millions en 2004, venus du monde entier. Le pape Benoît XVI s'y est rendu en 2005, lors des Journées mondiales de la Jeunesse organisées à Cologne.

ConstructionModifier

Les principales étapes de la construction sont :

  • 1247 : commencement du projet de la cathédrale par les autorités ecclésiastiques, chantier confié au maître maçon Gerhard.
  • 1248 : pose de la première pierre par l'évêque puis construction du chevet et de la nef.
  • 27 septembre 1322 : consécration de la cathédrale.
  • 1380 : le premier portail dit de saint Pierre est achevé, puis vient la tour Sud.
  • 1560 : interruption des travaux alors qu'une grande partie de la nef centrale et des quatre nefs latérales est terminée. Outre la pénurie d'argent, le gothique n'est plus en vogue.
  • XVIe siècle : début de la construction de la tour Nord.
  • 4 septembre 1842 : Frédéric-Guillaume IV de Prusse pose la première pierre symbolisant la reprise des travaux.
  • De 1841 à 1863 : les façades et les voûtes sont terminées puis les tours achevées sur les plans du XIVe siècle, le chantier étant en grande partie supervisé par l'architecte Ernst Friedrich Zwirner.
  • 1880 : achèvement de l'édifice, après 632 ans et 2 mois
  • 1945 : la cathédrale est un des seuls édifices à être restés debout après les bombardements incessants qu’a vécus la ville de Cologne durant la Seconde Guerre mondiale. La raison serait que son architecture atypique lui permettait d'être reconnue facilement par les pilotes alliés, et servait donc de point de repère. Elle n'est quand même pas épargnée par les dégâts, sa voûte est détruite mais l'ensemble est restauré en 1950.

Patrimoine mondialModifier

La cathédrale a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1996. Description:

Commencée en 1248, la construction de ce chef-d'œuvre de l'art gothique se fit par étapes et ne s'acheva qu’en 1880. Au cours de ces sept siècles, ses bâtisseurs successifs furent animés de la même foi et d'un esprit de fidélité absolue aux plans d'origine. Outre son exceptionnelle valeur intrinsèque et les chefs-d'œuvre qu'elle recèle, la Cathédrale de Cologne témoigne de la force et de la persistance de la foi chrétienne en Europe. Aucune autre cathédrale n’est aussi parfaitement conçue, aussi uniformément exécutée et aussi totalement achevée.
La Cathédrale de Cologne est une basilique à cinq nefs du haut gothique (144,5m de long), avec un transept saillant (86,25m de large) et une façade flanquée de deux tours (157,22m de haut). La nef atteint 43,58m tandis que la hauteur des collatéraux est de 19,80m. La partie ouest, nef et transepts, a été commencée en 1330 selon un style différent, sans que cela soit perceptible dans l’apparence générale de l'édifice. Les travaux du XIXe siècle se sont fidèlement conformés au style et aux techniques médiévales, comme en atteste la comparaison avec les plans d’origine sur parchemin.
L'aménagement liturgique d'origine du chœur est encore très bien conservé. Il comporte un autel élevé avec un énorme monolithe de calcaire noir, considéré comme le plus grand de toutes les églises chrétiennes, des stalles en chêne sculpté (1308-1311), des écrans peints (1332-1340), 14 statues sur des piliers (1270-1290), et les vitraux en verre polychrome qui forment le plus important cycle de ce type dans toute l'Europe du XIVe siècle. La Cathédrale contient également une remarquable série de tombes de douze archevêques, datant de 976 à 1612.
Parmi le grand nombre de chefs-d’œuvre que recèle la Cathédrale, il faut noter le Crucifix de Géro de la fin du Xe siècle qui orne la chapelle du Saint-Sacrement et qui fut transféré de la précédente structure pré-romane dans la Cathédrale actuelle, ainsi que l’Autel des Rois Mages (1180-1225), dans le chœur, qui est le plus grand autel reliquaire d'Europe. On citera également d’autres chefs-d’œuvre artistiques comme l'autel de Sainte-Claire (1350-1400 env.) dans la nef nord, apporté en 1811 de l'église détruite du cloître des sœurs franciscaines ou l’autel des Saints Patrons de la ville de Stephan Lochner (1445 env.) dans la Chapelle Notre-Dame et l'autel de Saint Agilolphe (1520 env.) dans le transept sud.
  • Critère (i) : La Cathédrale de Cologne est un exemple exceptionnel du génie créateur humain.
  • Critère (ii) : Construite sur une période de plus de six siècles, la Cathédrale de Cologne marque à la fois le zénith de l’architecture des cathédrales et son apogée.
  • Critère (iv) : La Cathédrale de Cologne constitue un puissant témoignage de la force et de la persistance de la foi chrétienne en Europe au Moyen Age et à l’époque moderne.

GalerieModifier

http://ann.ledoux.free.fr/phpwebgallery/galleries/europe/all/Cologne/rhin1576.JPG
Vue depuis la rive droite du Rhin

http://ann.ledoux.free.fr/phpwebgallery/galleries/europe/all/Cologne/dom1596.JPG
Le portail

cologne9921.jpg
La châsse des Rois-mages
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .