Les voyage…

Modification de

Chéri Samba

1
  • Cette modification va être annulée. Veuillez vérifier les modifications ci-dessous, puis publier si c’est bien ce que vous voulez faire.
Voir la version courante Votre texte
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
===Biographie et œuvre===
 
===Biographie et œuvre===
   
Son père Mbimba Di Zongo, polygame, épousa cinq femmes ; Nkenda, mère de Samba, occupait la cinquième position. Avec elle il eut dix enfants. Forgeron, son père veut que son fils lui succède dans le métier avant sa mort, en 1981. Chéri Samba fait ses études primaires à Kinito-Mvuila de 1962 à 1969, puis entreprend des études secondaires à l'Athénée de Madimba de 1969 à 1972. Par manque de soutien, il ne peut les poursuivre et vient à Kinshasa . Il demeure chez son oncle à Selembao,et travaille dans les ateliers des peintres d'enseignes et de publicité de l'avenue Kasa Vubu à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, où existe également une importante culture de la bande dessinée dont les codes picturaux vont influencer par la suite son travail d'artiste.
+
Peintre autodidacte, Chéri Samba est originaire de Kinto M'Vuila (Congo). Son père est forgeron1. En 1972, à 16 ans, il quitte son village pour travailler dans les ateliers des peintres d'enseignes et de publicité de l'avenue Kasa Vubu à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, où existe également une importante culture de la bande dessinée dont les codes picturaux vont influencer par la suite son travail d'artiste.
   
En 1975, il ouvre son propre atelier ; c'est l'époque où il devient illustrateur à Bilenge Info, un journal de divertissement, et s'essaie à la bande dessinée dans les revues zaïroises. Il est alors surtout connu comme illustrateur. Une première exposition sur les murs de son atelier lui vaut une certaine notoriété locale. Entre 1975 et 1978, il travaille pour une clientèle locale. Samba effectue quelques voyages au Congo en 1976 et 1977 afin de décorer un hôtel à Brazzaville. En 1978, il se rend au Gabon où il a été invité à peindre des cimetières dans un village. Il a également exposé en 1978 à la Foire nationale de Kinshasa, en 1979, à la Foire internationale de Kinshasa. Il prend part à l'exposition du CIAF " Art partout ", à l'exposition " Horizon 79 " à Berlin en République fédérale d'Allemagne ; en 1980, il est présent à l'exposition organisée au Centre culturel français ; en 1981, à une autre exposition suscitée par ce même Centre culturel et à celle du Colloque national sur l'authenticité au Musée national de Kinshasa, à l'Académie des Beaux-Arts, sans oublier l'exposition tenue à l'Institut Goethe et entièrement consacrée aux peintres populaires.
+
En 1975, il ouvre son propre atelier ; c'est l'époque où il devient illustrateur à Bilenge Info, un journal de divertissement, et s'essaie à la bande dessinée dans les revues zaïroises. Il est alors surtout connu comme illustrateur. Une première exposition sur les murs de son atelier lui vaut une certaine notoriété locale. Entre 1975 et 1978, il travaille pour une clientèle locale. Il voyage et expose d'abord sur le continent, avant d'être invité en Europe.
   
En 1989, l'exposition « [[Magiciens de la Terre]] », au Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou et à la Grande Halle de la Villette, à Paris, qui présente alors des œuvres d'art africain contemporain, lui apporte le succès, ses premières commandes de l'étranger, et une renommée qui devient ensuite internationale.
+
En 1989, l'exposition « Magiciens de la terre », au Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou et à la Grande Halle de la Villette, à Paris, qui présente alors des œuvres d'art africain contemporain, lui apporte le succès, ses premières commandes de l'étranger, et une renommée qui devient ensuite internationale.
   
En 2007, Chéri Samba est invité à participer à la 52e exposition d'art internationale à la [[Biennale de Venise]], intitulée « ''Think with the Senses—Feel with the Mind. Art in the Present Tense'' ».
+
En 2007, Chéri Samba est invité à participer à la 52e exposition d'art internationale à la [[Biennale de Venise]], intitulée « Think with the Senses—Feel with the Mind. Art in the Present Tense ».
   
 
Les toiles figuratives de Chéri Samba tirent leurs motifs du quotidien, de la vie de tous les jours et de la culture et peinture populaire et sont assorties de bulles de bande dessinée, rappelant l'art de rue et le dessin populaire qui ont marqué sa formation.
 
Les toiles figuratives de Chéri Samba tirent leurs motifs du quotidien, de la vie de tous les jours et de la culture et peinture populaire et sont assorties de bulles de bande dessinée, rappelant l'art de rue et le dessin populaire qui ont marqué sa formation.
Ligne 39 : Ligne 39 :
   
 
===Galerie===
 
===Galerie===
<center>
 
 
{{Iman|Samba01.jpg}}
 
{{Iman|Samba01.jpg}}
   
   
 
'''Africa Remix 2004-2007 : ''Collège de la Sagesse'''''
 
'''Africa Remix 2004-2007 : ''Collège de la Sagesse'''''
 
 
----
 
----
 
 
{{Iman|Samba02.jpg}}
 
{{Iman|Samba02.jpg}}
 
----
 
Collections de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration, Porte dorée, Paris :
 
 
{{Imgdir|samba2012.jpg}}
 
----
 
<table width="100%" border="0" cellspacing="2" cellpadding="2">
 
<tr>
 
<td><center>{{Imgdir|semba161144.jpg}}<br>Autoportrait</center></td>
 
<td><center>{{Imgdir|semba165750.jpg}}<br>Hommage aux anciens créateurs</center></td>
 
</tr>
 
</table>
 
</center>
 
   
 
{{DEFAULTSORT:Samba}}
 
{{DEFAULTSORT:Samba}}
  Chargement de l’éditeur...