FANDOM


Chotar , chötar, chottar ou chotthar désigne au Népal un mat support de drapeaux de prières ou d'oriflammes bouddhistes

  • Origine du mot : de chö : religion et de tar : mat.

Chez les Sherpas, un chottar est un mât portant un grand lungta : drapeau de prières.
La couleur de ce lungta est blanc ou multicolore.

Sur ce lungta sont imprimés des mantra ou des dessins ésotériques. Ce drapeau de prières est le plus souvent vertical, rarement horizontal. Lorsqu’il est multicolore, la couleur bleue, celle du ciel est toujours placée en partie haute. Sous le bleu, de haut en bas, on trouve le blanc, le rouge, le vert, le jaune.

On le trouve traditionnellement devant les maisons des villages du Khumbu ou sur le toit des maisons à toiture en terrasse des villes. Il est rarement placé en dehors des villages.

Il permet de reconnaître de loin une maison habitée par un bouddhiste : un Sherpa ou un Tibétain le plus souvent, mais parfois un Tamang. Lorsqu’ils sont sur les chemins, les bouddhistes passent à leur gauche.

Leur présence dépend aussi de la richesse en grands arbres de la région. Ils sont très nombreux et donnent un cachet particulier aux villages bouddhiques des régions comme l’Hélambu par exemple.

Dans certaines régions habitées par des sherpas, ils sont aussi appelés tarshing ou encore tarchu.

Ella Maillard, (aventurière suisse 1903-1997), dans Oasis interdites, raconte sa première rencontre avec des chotars tibétains :
Je vois une demi-douzaine de mâts se profiler au loin sur le ciel. Sont-ce des poteaux télégraphiques ? Non. Nous approchons, et voyons que la corde tendue entre eux ne sert qu’à soutenir des banderolles flottantes, couvertes de formules sacramentelles que le vent est chargé de transmettre aux dieux; aux poteaux eux-mêmes sont fixés des omoplates de moutons. La piste s’élève doucement pour passer parmi ces ornements barbares.
Notons au passage que les omoplates de moutons sont des signes indéniables de la religion bön.

Chotars à Melamchigaun, Hélambu
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .