FANDOM


Crystal of Resistance, installation réalisée par Thomas Hirschhorn pour le pavillon suisse de la Biennale de Venise 2011

DescriptionModifier

Cristal of resistance est un travail de grande envergure qui occupe toutes les salles du Pavillon suisse. Le motif est le cristal, mais ce cristal n'est que le motif de la forme, de l'ensemble de la forme. Le cristal n'est ni le thème, ni le concept, ni l'idée. L'œuvre s’appuie sur quatre « champs de forme et de force », quatre thèmes: amour, philosophie, politique et esthétique. Elle se présente comme un de bric à brac, avec plein d’objets vieillots, cassés ou repoussants. Le tout au milieu de représentations géantes et naïves de cristaux. Tout de même reconnait le papier argent qui tapisse les murs et qui est peut-être une référence à la Factory d'Andy Warhol.

L’artiste a décidé de réaliser un site web pour informer à propos de « Crystal of Resistance ». Il désire offrir de la matière, à propos de cette nouvelle oeuvre et proposer un regard de l’intérieur au sujet de l’oeuvre montrée à la Biennale de Venise. «Je veux montrer comment je travaille. Je veux expliquer d’où viennent mon inspiration, mes références et mon apport dans le travail pour cette Biennale. Au-delà de cela, mon site web vise à défendre mon projet artistique en général et mon ambition en tant qu’artiste. » Thomas Hirschhorn fermera ce site web deux mois après la fin de la Biennale.

A l’occasion de la sélection de Thomas Hirschhorn pour représenter la Suisse à la Biennale de Venise, la Poste suisse a mis en circulation un timbre réalisé par l’artiste.

Déclarations de Thomas HirschhornModifier

Ce qui m’a incité à travailler avec des cristaux est une expérience que j’ai faite il y a 15 ans. C’était sur une zone de stationnement au bord de la route vers le « Furkapass », au dessus du glacier du Rhône. En revenant du glacier j’ai vu quelques enfants qui avaient étalé des cristaux sur des bouts de carton, certainement des cristaux qu’ils avaient eux-mêmes trouvés, pour les vendre. C’était une image simple, merveilleuse et universelle. Cette vision m’est restée et m’a marqué. Des enfants en Chine, en Russie, à Mexico ou ailleurs dans le monde auraient pu faire de même. Depuis, j’ai voulu un jour faire quelque chose avec des cristaux.

Avec «Crystal of Resistance» je veux faire un travail irrésistible. Ce n’est possible qu’en m’efforçant de faire un travail qui vient de moi-même, qui ne vient que de moi-même, mais sans confondre, comme cela peut être le cas, ce qui vient de moi-même et ce qui est « personnel ». Je ne peux atteindre l’universel avec « le personnel ». « Le personnel » ne m’intéresse pas car il n’est pas résistant en soi, il est toujours explication, voire même excuse. Mon travail ne peut avoir d’effet qu’en transgressant les frontières du « personnel », de l’académique, de l’imaginaire, des circonstances, du contexte et de la contemplation. Avec «Crystal of Resistance» je veux tailler une fenêtre, une porte, une ouverture ou simplement un trou, dans la réalité d’aujourd’hui. C’est cela le percement qui entraîne tout.

Cette forme doit rendre possible l’acte de ‘penser’. C’est cela pour moi, la mission de l’art: Donner une forme qui puisse créer les conditions de penser quelque chose qui n’existe pas, quelque chose de nouveau, d’inattendu. Avec cette forme je veux créer une vérité

L’art résiste aux conventions politiques, culturelles et esthétiques. L’art résiste à la morale et à l’actualité. L’art, parce que c’est de l’art, est résistance. L’art n’est pas résistance à quelque chose, l’art est résistance en soi. L’art est résistant parce qu’il résiste à ce qui existe déjà et à ce qui est déjà connu. L’art, en tant que résistance, est affirmation, mouvement, croyance, intensité, l’art est ‘positif’. L’art résiste à la tradition et l’art résiste au monde des faits. L’art résiste à chaque argumentation, chaque explication et chaque discussion. Je n’ai pas peur du conflit, de la contradiction ou de la complexité car je sais, en tant qu’artiste, que l’art est résistance en soi. Une résistance est toujours liée à une friction, à une confrontation, à une destruction, mais aussi à la créativité. Une résistance est un conflit entre créativité et destruction. Avec Crystal of Resistance je veux affronter ce conflit. Je suis moi-même le ‘conflit’ et ma forme représente ce conflit. Je veux situer mon travail dans la zone de conflit, je veux qu’il s’érige dans le conflit et qu’il y soit résistant.

Voir aussiModifier

GalerieModifier

Hircshhorn01.jpg

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .