FANDOM


Dominique Blais, plasticien contemporain français né en 1974,
Il vit et travaille à Paris.

Biographie et œuvre Modifier

Après l'obtention de son DNSEP à l'École supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole en 1998, Dominique Blais poursuit deux ans plus tard ses recherches sur les rapports entre les arts et les médias dans le cadre du DEA Media Multimedia au Conservatoire national des arts et métiers.

En 2004, il participe au Collège Invisible post-diplôme initié et coordonné par l'artiste et enseignant Paul Devautour. Impliqué aussi bien dans le domaine artistique que musical, il est à l'origine des festivals de cultures digitales Avril.exe (2003) et Avril.dot (2004), ainsi que les soirées ElectroPhonic (2002-2004) à Confluence.

Il rejoint l’équipe de Glassbox, collectif d’artistes investi dans l’organisation d’expositions, notamment dans la galerie située au 113bis, rue Oberkampf à Paris. C'est à cette période qu'il reprend sa pratique artistique de manière exclusive.

Dominique Blais tisse des liens entre les composantes visuelles et sonores de notre environnement. Travaillant à la limite du perceptible, il explore le lien ténu entre visible et invisible à travers des installations qui questionnent le rapport au lieu, à la mémoire. Par de subtils jeux de transposition, l'artiste prend à revers nos attentes et déroute nos sens, les ouvrant à de nouvelles possibilités de perception.

Dominique Blais utilise les instruments basiques, son, image et lumière avec l’intention de mieux les déposséder de leur capacité à asphyxier les sens et la perception. Même s'il est souvent question d’installations et d’environnements, ni le spectacle, ni le divertissement ne sont de mise, rien n’est évident, mais sous-jacent, fantôme. À intensité variable, ombre et lumière, son et silence se combinent et rejouent l’expérience sensible au sein d’un espace-temps déplacé, réinventé et signifiant. Son œuvre sonde l’audible et le visible et provoque l’irruption de phénomènes infra‑ordinaires, et avec, la résurgence et la projection d’images mentales à même de nourrir un imaginaire paradoxalement atrophié par le trop-plein audiovisuel d’une société de l’information et de la communication préférant, à l’inverse de l’artiste, la prolifération à l’épure.

Il est représenté par la galerie Xippas à Paris.

Principales expositions Modifier

  • 2009 La Force de l'art 2009
  • 2011 Solaris, Le Transpalette, Bourges France
  • 2012 Usages et convivialité, Maison des arts de Malakoff
  • 2013 Les Grands Verres, MAC/VAL, Vitry sur Seine, France (14 juin - 27 octobre)
    • Celeste Prize, Londres; pour son œuvre Ring, l'artiste a reçu le Celeste Prize 2013, présidé par le commissaire d'exposition Ami Barak, dans la catégorie Curator’s Choice.
  • 2015 L'Effet Vertigo, MAC/VAL
  • 2017 14e Biennale de Lyon, Mondes flottants

GalerieModifier

blaismacval.jpg
2 expositions au Mac/Val


http://tanukiwo.free.fr/piwigo/galleries/artcont/lyon2017/blais2748.JPG
Les cives; Biennale de Lyon 2017

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .