FANDOM


Emmanuelle Béart (14 août 1963 ) est une actrice de cinéma, de télévision et une comédienne de théâtre française. Elle est également ambassadrice de l'UNICEF international de 1996 à 2006 et participe à de nombreuses activités humanitaires.

Biographie Modifier

Le 14 août 1963, elle naît à Saint-Tropez dans le Var et passera son enfance loin des tumultes à Gassin avec ses trois sœurs et son frère élevés par sa mère. Enfant du spectacle du poète, musicien, chanteur, compositeur de variété Guy Béart d'origine juif du liban et de l'ex-mannequin et actrice de cinéma Geneviève Galéa d'origine italo-grecque. Son père quitte le foyer alors qu'elle est encore toute jeune.

Petite fille, elle est rebelle et l'école ne l'intéresse pas beaucoup, elle rêve de devenir actrice et imite ses camarades d'écoles. Âgée de 8 ans et 12 ans, elle fait de la figuration dans les films La Course du lièvre à travers les champs de René Clément en 1971 et Demain les mômes de Jean Pourtalé en 1975 avec tous les enfants de son village et son frère Olivier. Elle est marquée très jeune par son actrice fétiche Romy Schneider.

En 1980, âgée de 17 ans, elle part 15 jours en séjour à Montréal au Québec et n'en repart plus. C'est le coup de foudre pour ce pays qu'elle considère comme une deuxième maison. Elle y poursuit ses études, apprend l'anglais et passe son baccalauréat. Elle y rencontre le réalisateur Robert Altman qui l'encourage à devenir actrice.

En 1983, âgée de 20 ans, de retour en France, elle suit brièvement les cours d'art dramatique de Jean-Laurent Cochet à Paris. Elle impressionne David Hamilton par sa beauté qui lui offre rapidement au bout de trois mois son premier rôle dans son film érotique Premiers Désirs. Elle enchaîne avec Un amour interdit de Jean-Pierre Dougnac en 1984, rôle pour lequel elle est nommée au César du meilleur espoir féminin 1985.

Sa carrière d'actrice de cinéma, de télévision et de théâtre est lancée.

En 1984, elle rencontre Daniel Auteuil sur le tournage du film L'Amour en douce d'Édouard Molinaro. Ils se marient sur le tournage du film, partagent 10 ans de leur vie et donnent naissance à Nelly en avril 1992.

En 1986, âgés respectivement de 23 ans et de 36 ans, la carrière et la notoriété du couple explose au niveau international avec le grand succès de Manon des sources de Claude Berri d'après l’œuvre de Marcel Pagnol. Ils sont récompensés conjointement en 1987 du César de la meilleure actrice dans un second rôle et du César du meilleur acteur. Ils partagent la vedette avec Yves Montand et Hippolyte Girardot.

En 1990, elle obtient un vif succès dans son rôle de La Belle Noiseuse de Jacques Rivette où elle joue une jeune femme qui pose nue pour l'artiste-peintre Édouard Frenhofer interprété par Michel Piccoli.

En 1996, elle est sollicitée par le cinéma de super production Hollywoodien avec Mission : Impossible de Brian de Palma aux côtés de Tom Cruise et Jean Reno. Malgré un vif succès mondial, elle n'apprécie pas l'esprit Hollywoodien et revient vite aux rôles dramatiques du cinéma d'auteur français et au théâtre.

De 1996 à 2006, elle devient ambassadrice de l'UNICEF pour qui elle réalise des missions dans le monde entier durant 10 ans pour la cause des enfants maltraités (UNICEF)

En 2003, elle pose nue en couverture de ELLE. (couverture de la revue ELLE en 2003)

En 2007 elle rejoint le comité de soutien à Ségolène Royal, espérant que sa notoriété pourra influer. Elle a participé au grand meeting de la candidate socialiste, le 1er mai au stade Charléty.

Emmanuelle Béart vit aujourd'hui à Paris avec ses deux enfants, Nelly née en avril 1992, fille de Daniel Auteuil et Yohan né en 1995, fils du compositeur David Moreau (le demi-frère de Patrick Bruel). Elle a vécu une relation tragique avec le producteur de cinéma Vincent Meyer rencontré en 2001 sur le film La Répétition de Catherine Corsini, qui se suicide à Paris pendant le festival de Cannes 2003. Elle vit actuellement avec le québécois Mark.

Activité humanitaire [modifier]

Emmanuelle Béart baigne dans l’aventure humanitaire depuis sa tendre enfance par sa mère qui a fondé l'association « Réflexe Solidarité. »

De 1996 à 2006, elle est ambassadrice durant 10 ans du comité français pour l'UNICEF . Le siège de l'UNICEF à New York lui délivre un passeport diplomatique international en 2002.

Emmanuelle Béart profite de sa notoriété publique et médiatique pour mener des combats humanistes tels celui pour la cause des étrangers en situation irrégulière de l'église Saint-Bernard de Paris.

FilmographieModifier

RécompensesModifier

Modèle:Imdb name

Modèle:Originewikipedia


From Film Wiki, a Wikia wiki.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .