FANDOM


Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Fondation Louis-Vuitton

La Fondation Louis Vuitton est une fondation pour le mécénat et « pour la création et l'art contemporain des XXe siècle et XXIe siècle » fondée au jardin d'acclimatation du 16e arrondissement de Paris par Bernard Arnault (président du groupe LVMH - Moët Hennessy Louis Vuitton SA) dans un bâtiment au design spectaculaire conçu par l'architecte canadien Frank Gehry. L'inauguration a eu lieu le 20 octobre 2014

Préfiguration Modifier

Le 2 octobre 2006, Bernard Arnault, PDG de LVMH (premier groupe mondiale du luxe) a annoncé le lancement de sa « Fondation Louis Vuitton pour la création et l'art contemporain »

En attendant le nouveau bâtiment, la fondation expose dans un lieu réduit, L'Espace Louis Vuitton situé 60 rue de Bassano, Paris 8e, à proximité des Champs-Elysées. Inauguré en janvier 2006, l'Espace Louis Vuitton était un lieu d'expression culturel où s'exprimait pleinement la créativité et la dimension artistique de la Maison Louis Vuitton. Jusqu'en 2015, en 10 ans d'activité, il a soutenu 300 artistes en près de 30 expositions.

Quelques expositions remarquables:

  • 2009 Écritures Silencieuses
  • 2010 Perspectives, Odile Decq, Camille Henrot
  • 2011 Ailleurs, Paul Gauguin / Giovanni Anselmo / Bas Jan Ader / Andreas Angelidakis / Tïa-Calli Borlase / Alix Delmas / Yann Dumoget / Marc Horowitz / Fabrice Langlade / Olivier Leroi / Joanna Malinowska / Luc Mattenberger / Laurent Mulot / Lucy + Jorge Orta / Fernando Prats / Laurent Tixador / Abraham Poincheval
  • 2013 Correspondances ; Eleanor Antin, Stephen Antonakos, Walead Beshty, Alighiero Boetti, Jan Dibbets, Eugenio Dittborn, Clarisse Hahn, Ray Johnson, Guillaume Leblon, Kurt Ryslavy, Vittorio Santoro, Dang Võ

Le MuséeModifier

Le contenu de ce musée rend hommage aux créateurs qui ont influencé la marque Louis Vuitton, de Christian Dior (dont on trouvera les premiers dessins de 1947) à Marc Jacobs (directeur artistique du groupe). Le musée accueille des collections privées du groupe LVMH (Takashi Murakami, Chris Burden, Ange Leccia, Mark Rothko, Damien Hirst...) ainsi que des expositions temporaires.

La Fondation n'est pas seulement un centre d'art contemporain. Elle est aussi un lieu de débats, de colloques, de séminaires, de master classes et une scène accueillant du spectacle vivant, du cinéma, de la vidéo. La Fondation est aussi à l'origine de commandes auprès d'artistes. Les premières commandes ont été réalisées auprès d'Ellsworth Kelly, Olafur Eliasson, Janet Cardiff, George Bures Miller, Sarah Morris, Taryn Simon.

LVMH assure la totalité du financement de 100 millions € sur un terrain appartenant à la ville de Paris sous les mandats du maire de Paris Bertrand Delanoë et du ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres.

Suzanne Pagé (directrice du Musée d'art moderne de Paris de 1988 à 2006) assure la direction artistique.

Bernard Arnault rivalise par ce moyen avec la « Fondation Pinault » du Palazzo Grassi de Venise de son rival François Pinault.

Édifié sur un terrain de la ville de Paris, le bâtiment appartiendra à la ville en 2069.

Architecture Modifier

En 2001, Bernard Arnault rencontre Frank Gehry, architecte récompensé par le prix Pritzker en 1989. Il lui confie le projet d’un édifice pour la Fondation Louis Vuitton pour la création, à Paris, au sud du Jardin d'acclimatation, à l’orée du bois de Boulogne.

Frank Gehry visite le jardin et découvre un site exceptionnel chargé d’histoire. Il imagine alors une architecture de verre inspirée par le Grand Palais, mais aussi par les structures de verre, telles que le Palmarium, qui ornaient le Jardin d’Acclimatation dès 1893. Sous la main de l’architecte, l’édifice en verre prend l’allure d’un voilier aux voiles gonflées par le vent. Douze voiles de verre enveloppent l’« iceberg », une succession de formes blanches portant des terrasses arborées et flottant sur un bassin d'eau. Chacune de ces voiles, de forme et de courbure différentes, est soutenue par un jeu sophistiqué de poutres en acier et en bois, et comportant 3 600 panneaux de verre tous uniques et courbés spécifiquement pour épouser les formes dessinées par l’architecte. Les verrières, soutenues par des poutres de bois et de fer, recouvrent au total 13 500 mètres carrés.

Afin d’inscrire au mieux le bâtiment dans l’environnement du Jardin d'acclimatation, la fondation a réalisé un plan d’aménagement renouant avec les principes fondateurs des jardins paysagers du XIXe siècle. Il relie l’édifice avec le Jardin d’acclimatation au nord, et avec le bois de Boulogne au sud.

La réalisation de ce projet a nécessité des développements technologiques extrêmement innovants, dès la phase de conception, en 2008, avec l’utilisation d’un logiciel de conception. Toutes les équipes de la maîtrise d’œuvre ont travaillé simultanément sur le même modèle numérique afin que les spécialistes puissent échanger leurs informations en temps réel.

Le bâtiment, construit à la place d'un ancien bowling, a une surface de 11 700 m2 et dépasse les 40 mètres de haut. La construction du bâtiment aura nécessité le dépôt d'une trentaine de brevets, notamment pour les accroches des voiles de verre soumises à une forte prise au vent. La géométrie complexe du bâtiment a nécessité de multiples études en soufflerie, dont les résultats ont permis aux ingénieurs de concevoir et dimensionner la structure du bâtiment.

ExpositionsModifier

  • Décembre 2014 à février 2015: Olafur Eliasson, Contact
  • Février à juillet 2015 : Les Clefs d'une Passion
  • Octobre 2016 à mars 2017, Icônes de l'art moderne, la collection Chtchoukine
  • Avril à août 2017, Art/Afrique, le nouvel Atelier


Maquette

http://tanukiwo.free.fr/piwigo/galleries/France/Paris/louisvuitton/DSCN3118.JPG

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .