FANDOM


François Cluzet est un acteur français, né le 21 septembre 1955 à Paris, (France).

Biographie Modifier

François Cluzet débute sur les planches en 1976. Il fait sa première apparition sur le grand écran en 1979 dans Cocktail Molotov de Diane Kurys. Un an plus tard, il est à l'affiche du Cheval d'orgueil signé Claude Chabrol, un réalisateur qu'il retrouve en 1982 pour Les Fantômes du chapelier. En 1983, il joue dans L'Été meurtrier de Jean Becker, ce qui lui vaut une nomination au César du meilleur second rôle l'année suivante, tandis qu'il est également en lice pour celui du Meilleur espoir masculin pour son rôle dans Vive la sociale.

Bénéficiant d'une reconnaissance croissante, François Cluzet collabore ensuite avec quelques-uns des plus grands réalisateurs français, tout en gardant une prédilection pour les œuvres dramatiques : retrouvailles avec Diane Kurys en 1983 pour Coup de foudre, rencontres avec Bertrand Tavernier (tête d'affiche dans Autour de minuit en 1985), Tony Gatlif (Rue du départ, 1985), Claire Denis (Chocolat, 1987), Pierre Jolivet (Force majeure, 1988 et une nouvelle nomination au César du meilleur second rôle masculin), Bertrand Blier (Trop belle pour toi, 1989) ou encore Robert Enrico (La Révolution française). Ensuite, l'acteur retrouve Claude Chabrol pour un rôle de mari torturé par la jalousie dans L'Enfer (1994) après avoir tourné avec le même Chabrol en 1988 pour Une affaire de femmes.

En 1994, François Cluzet s'essaye au cinéma international, avec des participations au Prêt-à-porter de Robert Altman et à French Kiss de Lawrence Kasdan. Puis il revient au cinéma français et à la comédie en 1995 avec Les Apprentis (nomination au César du meilleur acteur) et Enfants de salaud de Tonie Marshall, suivis d'un nouveau Claude Chabrol : Rien ne va plus en 1997. François Cluzet incarne souvent des rôles d'écrivains tourmentés : Fin août, début septembre d'Olivier Assayas, L'Examen de minuit (1998), et Je suis un assassin (2004). Il interprète un illuminé fan de John Lennon dans Janis et John (2003) et un animateur de télé-shopping dans France boutique (2004). En 2005, il joue dans Le Domaine perdu de Raoul Ruiz, qui traite du coup d'état au Chili en 1971.

2006 est une grande année pour François avec son rôle de champion de F1 sur le retour, touchant et naïf, transi d'amour pour Isabelle Carré dans Quatre étoiles. Mais c'est surtout son interprétation d'Alexandre Beck dans Ne le dis à personne de Guillaume Canet qui le remet sur le devant de la scène.Pour cette prestation, il reçoit le César du meilleur acteur en 2007.

FilmographieModifier


TélévisionModifier

DistinctionsModifier



Retrouvez tous les détails de la filmographie de François Cluzet sur sa fiche IMDB

Modèle:Originewikipedia


From Film Wiki, a Wikia wiki.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .