FANDOM


Gonçalo Mabunda plasticien contemporain mozambicain né en 1975 à Maputo, Mozambique
Vit et travaille à Maputo.

Biographie et œuvreModifier

Gonçalo Mabunda travaille sur la mémoire de son pays, le Mozambique, qui est sorti en 1992 d'une longue et terrible guerre civile commencée dans le milieu des années 70. Son enfance a été rythmée par la violence et l'absurdité de cette guerre.
Gonçalo Mabunda travaille au studio Núcleo de Arte.

En 1998, il participe au projet Transformation des armes en objets d'art. Il s'agit des armes récupérées à la fin de la guerre civile. Il donne aux AK 47, lance-roquettes, pistolets et autres objets de destruction, des formes anthropomorphiques. Il s'est principalement fait connaître grâce à ses trônes, réalisés à partir d'armes de guerre. Les trônes, attributs du pouvoir, des symboles tribaux et claniques typiques de l'Afrique, sont, pour lui, une façon ironique de s'asseoir sur l'absurdité de la guerre civile du Mozambique qui a isolé son pays pendant longtemps.

Il réalise également des masques sur le modèle des masques traditionnels d'Afrique sub-saharienne, cependant, là encore, sa création est réalisée à partir d'armes.
En utilisant des armes, le travail de Mabunda porte le message de la façon dont la violence peut être évitée, et que la destruction des armes de guerre peut se faire d'une manière esthétique et artistique.

Expositions (sélection)Modifier

  • 1997 Gonçalo Mabunda, Durban Art Gallery, Durban, Afrique du Sud
  • 2001 Oxo Gallery, Londres
  • 2004-7 :« Africa Remix : L'art contemporain d'un continent/ Contemporary Art of a Continent », Museum Kunst Palast, Düsseldorf ; Hayward Gallery, Londres ; Centre Georges Pompidou, Paris ; Mori Art Museum, Tokyo ; Johannesburg Art Gallery, Johannesburg ; Moderna Museet, Stockholm
  • 2014 Une histoire, Art, Architecture et design des années 1980 à nos jours, Centre Pompidou, Paris
  • 2015 : 56e Biennale de Venise All the World’s Futures
  • 2018 Cap Town Art Fair, Le Cap, Afrique du sud
    • L'Un et l'Autre, Palais de Tokyo, Paris

GalerieModifier

gmabunda.jpg
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .