FANDOM


Isabelle Yasmine Adjani, née le 27 juin 1955 à Paris, est une actrice française. Débutant à 14 ans au théâtre, puis entrant à la Comédie-Française, elle devient très célèbre à la fin des années 70 grâce au cinéma, en jouant aussi bien dans des polars, des films dramatiques, des comédies ou des films costumés. Elle a obtenu cinq fois le Césars de la meilleure actrice.

BiographieModifier

Isabelle Adjani naît le 27 juin 1955 à Paris 17e, d'un père algérien, Mohammed, et d'une mère allemande, Augusta, surnommée Gusti.

Elle grandit avec son frère cadet à Gennevilliers, dans la banlieue nord-ouest de Paris, va au collège à Courbevoie, et obtient son premier rôle à 14 ans dans un film pour enfants, Le Petit Bougnat.

Elle entre à la Comédie-Française en 1972, où elle se fait remarquer en interprétant le rôle d'Agnès dans L'École des Femmes, de Molière. Au cinéma, elle est révélée au grand public par La Gifle de Claude Pinoteau, dont le succès la propulse dans le cercle des actrices françaises les plus populaires. Certains des réalisateurs les plus prestigieux la font tourner : François Truffaut (L'Histoire d'Adèle H.), André Téchiné (Barocco), Roman Polanski, etc.

Comme beaucoup de ses consœurs, elle s'est également essayée à la chanson : c'est Serge Gainsbourg qui guide ses débuts dans cette discipline en 1974, lui faisant enregistrer pour un show télévisé de Maritie et Gilbert Carpentier Rocking Chair. En 1983, elle réalise un album entier sous la direction de Gainsbourg et obtient un numéro 1 en 45-tours avec Pull Marine, qui bénéficie d'un vidéo-clip réalisé par Luc Besson. Quelques années plus tard, elle sort un single écrit sans Gainsbourg, La princesse au petit pois, qui n'obtint aucun succès. Il est prévu début 2007 un nouvel album écrit par Pascal Obispo.

Elle est pour l'instant la seule actrice à avoir obtenu quatre fois le César de la meilleure actrice dans un premier rôle, ayant également été nominée aux Oscars pour ses rôles d'Adèle Hugo (L'Histoire d'Adèle H.) et de Camille Claudel. Le soir de l'obtention de son César pour cette interprétation, elle fit sensation en lisant un passage du roman Les Versets sataniques de Salman Rushdie, alors sous le coup d'une fatwa islamique. Quelques mois auparavant, une rumeur malveillante l'avait donnée pour morte, l'obligeant à apparaître en direct au journal télévisé de 20 heures pour démentir. Très soucieuse du respect de sa vie privée, elle n'accorde que très peu d'interviews et réduit ses apparitions publiques au strict minimum.

En 1996, fatiguée du harcèlement des fans et des médias dont elle souffrait à Paris, l'actrice s'établit en Suisse, à Genève. Elle déclara lors de son arrivée : « Lorsqu'on a la possibilité d'offrir à ses enfants une meilleure qualité de vie, il ne faut plus hésiter ». Mais elle revint définitivement à Paris quelque temps plus tard, pour jouer sur scène La Dame aux camélias. Plus récemment, ses déboires sentimentaux abondamment médiatisés avec le musicien Jean-Michel Jarre ont défrayé la chronique.

Isabelle Adjani revient sur les planches, à l'automne 2006, pour incarner La dernière nuit pour Marie Stuart dans le rôle titre de cette reine d'Écosse et de France, executée en 1587.

Elle a deux fils, le premier du réalisateur Bruno Nuytten, Barnabé, né en 1979 et le second de l'acteur Daniel Day Lewis, Gabriel-Kane, né le 9 avril 1995.


ThéâtreModifier

Isabelle Adjani a intégré la Comédie-Française en 1972, en tant que pensionnaire, sans être passée par l’obligatoire Conservatoire National d’Art Dramatique. Elle y est restée près de 3 années.

À la Comédie-Française :

  • L’École des femmes de Molière m.e.s. Jean-Paul Roussillon
  • L’Avare de Molière
  • Port-Royal de Henry de Montherlant
  • Ondine de Jean Giraudoux

Hors Comédie-Française :

  • 1972 : La Maison de Bernarda de Federico García Lorca , m.e.s. Robert Hossein
  • 1983 : Mademoiselle Julie d’August Strindberg , m.e.s. Jean-Paul Roussillon et Christian Benedetti
  • 2000 : La Dame aux camélias d’après Alexandre Dumas et René de Ceccatty , m.e.s. d’Alfredo Arias
  • 2006 : Marie Stuart de Wolfgang Hildesheimer , m.e.s. Didier Long

FilmographieModifier

TélévisionModifier

Récompenses et nominationsModifier


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Isabelle Adjani sur sa fiche IMDB

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .