FANDOM


Jacques Monory plasticien contemporain français, né le 13 juin 1924. Il vit et travaille à Cachan.

Voir aussi Biographie détaillée

Biographie Modifier

Après une formation de graphiste-peintre-fresquiste-décorateur dans une école d’Arts appliqués, il a travaillé dix années chez l'éditeur d’art Delpire (direction artistique). Jacques Monory se trouve en contact avec l’univers des documents photographiques, des reproductions, des magazines et livres d’Art.

Jacques Monory a été l'un des principaux représentants du courant de la "Figuration narrative", qui, dans les années 1960, s'est opposé à la fois à la peinture abstraite, géométrique, cinétique ou informelle et à l'art des Nouveaux Réalistes. En 1962, il a détruit toutes ses toiles avant de participer aux expositions du mouvement de la figuration narrative.

Profondément préoccupé par la violence de la réalité quotidienne, ses tableaux suggèrent des atmosphères lourdes et menaçantes. Les thèmes sont développés par des séries de toiles et les images qu'il utilise sont directement issues de la civilisation moderne. Des emprunts photographiques et cinématographiques, le recours à la monochromie, la froideur de la touche et de la composition caractérisent un style singulier et engagé dans la représentation. Ses figures baignent sur un fond monochrome souvent bleu.

Peintures Modifier

L'œuvre de Jacques Monory se décompose en chapitres qui chantent et dansent synthétisant son œuvre. Chaque série est composée de plusieurs tableaux, la plus courte en comptant 5 (l'Hommage à Caspar David Friedrich), d'autres sont encore en chantier.

Voici la liste des séries qui se poursuivent à ce jour : Meurtres / Velvet Jungle / N.Y. / Dreamtiger / Mesures / Les premiers numéros du catalogue mondial des images incurables / Opéras Glacés / Death Valley / Hommage à Caspar David Friedrich / Catastrophes / Technicolor / Ciels, nébuleuses et galaxies / Fuites / Toxiques / Fragile / La voleuse / Le peintre / Tanatorolls / Jardinage / Paraître encore une fois à la terrasse / La vie imaginaire de Jonc Erouas Cym / Couleur / Monophonie / Roman Photo / Tigre

Expositions (sélection) Modifier

2003 :"Nocturne" Fondation Paul Rebeyrolle juin/sept 2003
L'exposition est conçue sur le thème de la nuit, élément principal de son travail qui englobe toutes les peurs. Les peintures issues de différentes séries récentes ou spécialement réalisées sont présentées sur fond noir, de façon cinématographique pour faire contraste avec les grandes œuvres de Paul Rebeyrolle accrochées dans les autres salles.
L'exposition est composée de 9 toiles de 2.50 x 4.00 m et de 25 tableaux de 1 x 1 m dont les "multiples" à la dimension de l'original. Comme à son habitude, il utilise la photo, fait une peinture qu'il re-photographie et la restitue comme une reproduction glacée de la peinture, bouclant ainsi le processus.

2005 : "Détour" Mac Val, inauguration du Musée d'art contemporain du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine.
Novembre 2005 / Février 2006.
Exposition à caractère rétrospectif comportant une cinquantaine de peintures de 1965 à 2000. Accrochées sur une structure en colimaçon, l'exposition débute par un espace recouvert de miroirs au sol et sur les murs puis intégralement peinte monochrome bleu, dégradé du plus sombre au blanc immaculé.

2009 : "Tigre" Fondation Marguerite et Aimé Maeght ; Saint-Paul

Voir aussi Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .