FANDOM


Jean-Joseph Renucci, plasticien contemporain français, né à Ajaccio en juin 1971

BiographieModifier

Jean-Joseph Renucci est né en Corse. Cette anecdote pourrait être fortuite mais dans le cas de Jean Joseph, l’appartenance à l’île de beauté revêt un caractère particulier ; c’est un fait déterminant pour expliquer la trajectoire atypique de cet artiste frondeur formé à la Villa Arson.

Formation:

  • 1995 DNAP - Villa Arson, Nice
  • 1998 DNSEP (félicitations du jury) – Villa Arson, Nice

À peine diplômé de la célèbre école, il décide de tout plaquer pour retourner sur sa terre natale et de s’adonner à d’autres activités pendant près de dix ans. Assistant de Martin Kippenberger et d’Elaine Sturtevant, leader d’opinion auprès de ses camarades, précocité incontestée, il renonce provisoirement à son art

Pour le Salon de Montrouge 2013, il présente sa série Boat people, une enquête photographique haletante dans le milieu des juilletistes et des aoûtiens épris de Corse. Il évoque les villes flottantes qui sillonnent le bassin méditerranéen chargées de milliers de personnes lorsque arrive cette période de l’année que l’on nomme ici, comme dans les autres lieux où le tourisme est roi, La Saison. On voit des hommes, des femmes, dans l’intimité d’une cabine ; ils sont seuls, en couple, entre amis, la plupart du temps en costume de bain, ils jouent aux cartes, se crèment, observent. Ils regardent et nous les regardons. C’est un étrange jeu de miroir auquel nous assistons. L’artiste s’attelle à une technique simple et froide à la fois, une photographie objective, libérée de tout affect et artifice. Dans la tradition de l’école de Düsseldorf, les photographies de la série Boat people restituent une réalité tangible qui flirte avec le document.

Sa série Tiny Folks initiée en 2011 présente des personnages miniatures
Les Little People de Jean-Joseph Renucci constitue un catalyseur de microcosme. Microcosme au sens littéral du terme : « L’homme en tant que synthèse et réduction à la seule fin d’observer les analogies entre l’homme et le monde ». Son théâtre est microscopique, ses acteurs de résine campent des lilliputiens mimétiques. Il les photographie, comme pour témoigner de l’existence d’un micro-monde photosensible. Par un cadrage, des reflets, des halos et des contrastes bien sentis et le choix d’environnements et d’objets pertinents, Jean-Joseph Renucci rend crédible ce monde imaginaire miniature.

Expositions (sélection)Modifier

EXPOSITIONS PERSONNELLES :

  • 2012 “Something for the weekend”, Galerie Nivet-Carzon, Paris, France
  • 2009 “Parsley, Sage, Rosemary and Thyme”, Galerie le Cabinet, Paris, France

EXPOSITIONS DE GROUPE :

  • 2013 : “On dirait le Sud”, Hôtel Casadelmar, Porto-Vecchio
    • “PolkaPalace”, Musée de Bastia, dans le cadre de Marseille 2013, Bastia
    • 58e Salon de Montrouge , Montrouge
  • 2011 “Kubrick 2.0”, Cinémathèque Française, online
  • 2010 “uSA by Designers”, HuG united, online
    • “iPhoneography: The unfolding”, OakBook Gallery, Oakland, CA
  • 2001 Galerie de l’École des Beaux-Arts, Metz
  • 1999 Art 425, Galerie du Triangle, Bordeaux
  • 1996 “Pomme Z”, Galerie Artco-Gabrielle Vitte, Ajaccio
    • “Razzmatazz” – jardins de la Villa Arson, Nic
    • “49Frs90”, Galerie Nice Fine Art/La Caisse, Nice
  • 1995 “Nice by night 3”, parcours appartements privés, Nice
    • “Me, myself and I” – SHU gallery, Sheffield, UK
  • 1994 “Nice by night 1” & “Nice by night 2”, parcours appartements privés, Nice.

GalerieModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .