FANDOM


La Passante du Sans-Souci est un film français de Jacques Rouffio, sorti en 1982.

Analyse Modifier

Paris 1981. Max Baumstein, président respecté du Mouvement de Solidarité Internationale, découvre dans le dossier qu'il étudie, deux photos qui le bouleversent. Le lendemain, comme prévu, il est reçu par l'ambassadeur du Paraguay auquel il est venu demander la libération d'une jeune Britannique. Qu'est-ce qui a poussé Max Baumstein à tuer froidement cet ambassadeur du Paraguay Federico Lego. Max, qui se constitue prisonnier, explique au parloir à sa femme Lina la raison de son geste. Il a reconnu en Federico Lego un certain Ruppert von Leggaert.

En 1933, à Berlin, alors qu'il était enfant, les S.A. lui ont cassé la jambe parce qu'il était juif, le rendant ainsi infirme, et ont abattu son père sous ses yeux. Les Wiener, Michel, éditeur, et Elsa, chanteuse d'opérette, l'ont recueilli.

Menacé à son tour, car il édite des livres condamnés par le régime, Michel envoie Elsa et Max à Paris. Tandis qu'il essaie de les rejoindre, il est arrêté dans le train, non sans avoir pu remettre de l'argent pour eux à un voyageur inconnu, Maurice Bouillard. Maurice va trouver Elsa qui travaille dans un cabaret, le "Rajah". Un des habitués de l'endroit est Ruppert von Leggaert. Elsa essaie d'avoir des nouvelles de son mari, et apprend qu'il est condamné à cinq ans de camp de concentration.

Von Leggaert, en échange de la libération de Michel, lui demande de se donner à lui. Malgré la répugnance qu'elle éprouve, Elsa accepte. Michel est libéré. Dès son arrivée à Paris, il se rend, en compagnie d'Elsa, au café du "Sans-Souci", lieu de réunion des émigrés, pour révéler l'horreur des camps de concentration. Sur un ordre de von Leggaert, ils sont abattus.

A l'issue de son procès, Max est condamné à cinq ans de prison avec sursis. Lina, qui l'attend dans la rue, se fait cracher au visage et reçoit des menaces. Dix mois plus tard, les Baumstein sont victimes d'un attentat non revendiqué.

Jacques Rouffio s'attaque encore une fois à un sujet sensible et un peu tabou. Les réseaux d’exfiltration de criminels nazis qui furent actifs de 1945 aux années 1960 pour fuir l'Europe et échapper à la justice. Ces filières conduisaient essentiellement vers des abris sûrs situés en Amérique latine, en particulier en Argentine, au Paraguay, au Brésil, au Chili avec la complicité de certaines officines secrètes et l'approbation quelque fois active des gouvernements des pays d'accueil.

On peut noter avec émotion que La Passante du Sans-Souci est le dernier film de Romy Schneider, déjà marquée par le destin en cours du tournage. En 1981, après le décès tragique de David, le fils quelle eut de son premier mariage avec Harry Meyen, Romy Schneider s’éloigne de la vie publique et sombre dans la dépression. Elle trouve malgré tout la force de tourner dans ce film, interprétation très émouvante sur les relations d’une mère et de son fils sur fond de guerre.

DistributionModifier

  • Romy Schneider : Elsa Wiener / Lina Baumstein
  • Michel Piccoli : Max Baumstein à 60 ans, président de "Solidarité internationale"
  • Gérard Klein : Maurice Bouillard, marchand de champagne, amoureux d'Elsa
  • Dominique Labourier : Charlotte Maupas, l'amie - et collègue entraîneuse - d'Elsa
  • Helmut Griem : Michel Wiener, le mari d'Elsa, éditeur anti-nazi
  • Mathieu Carrière : Ruppert von Legaart, devenu "Frederico Lego", ambassadeur de Paraguay à Paris
  • Wendelin Werner : Max à 12 ans, protégé d'Elsa après l'assassinat de son père par les nazis
  • Jacques Martin : Marcel, le patron du cabaret le "Rajah" où travaillent Elsa et Charlotte
  • Maria Schell : Anna Helwig, qui présente l'urne funéraire de son mari à Maurice
  • Marcel Bozonnet : Mercier
  • Christiane Cohendy : Hélène Nolin
  • Pierre Michaël : Maître Jouffroy
  • Véronique Silver : la présidente du tribunal
  • Pierre Pernet
  • Alain MacMoy
  • Jacques Nolot : le bistrotier du "Sans-Souci" qui tient à serrer la main à Max Baumstein
  • Jean Reno : la "petite frappe" qui agresse verbalement Lina

Fiche techniqueModifier


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Modèle:Originewiki

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .