FANDOM


Le Fils préféré est un film français réalisé par Nicole Garcia et sorti en 1994.

Synopsis Modifier

Le film commence à Nice. La vie de Jean-Paul Mantegna part complètement en déroute, aussi bien professionnellement que sentimentalement. Son mariage est en miettes, sa vie sentimentale proche du vide, et surtout, acculé financièrement, il doit trouver d’urgence une forte somme d’argent. La caisse de l'hôtel qu'il a en gérance est vide, et les ouvriers qui construisent le dancing-restaurant qu'il rêve d'ouvrir au bord de mer ne sont plus payés depuis longtemps. Son père, Raphaël, un vieil immigrant italien dont il est le seul à s'occuper, ne peut rien pour lui. Martine, sa nouvelle amie, n'a pas les moyens de l'aider.

Jean-Paul tente alors une approche de ses deux frères : l’aîné, François, rejeté par le père à cause de son homosexualité et enseignant à Martigues, n’a pas d’argent tandis que le cadet, Philippe, un avocat, refuse catégoriquement de l’aider à cause de la relation que Jean-Paul a eue précédemment avec son épouse. Aux abois, Jean-Paul souscrit une assurance-vie au nom de son père en falsifiant les documents. Lors d’une visite que lui rend son père, ce dernier tombe accidentellement à la mer sous les yeux de Jean-Paul qui temporise avant de le secourir. Le vieil homme se renferme dans un mutisme pour disparaître peu après.

CritiqueModifier

Dans la mise en place de la crise que traverse Jean-Paul, la réalisatrice l'observe, sans rien occulter , mais sans porter de jugement. Elle n'explique pas et ne joue pas non plus sur le registre émotionnel. elle analyse ses défauts, même si certains sont présentés avec humour et empathie.

Par contagion, la crise d'identité de Jean-Paul va amener ses frères à s'interroger sur eux et sur leur père. Le père s'autorise un coup de théâtre et disparait. Les fils envisagent le pire et vont alors remonter leur passé dans une énigme quasi-policière.

Le film est une subtile étude psychologique, une exploration minutieuse des sentiments, mais surtout un film sur les comportements.

Nicole Garcia a puisé dans son histoire familiale, mais a eu l'intelligence de s'adjoindre des co-scénaristes de talent. La rigueur de leur travail est perceptible. Ils ont ensemble construit un récit fluide qui sait aller à l'essentiel. Ce récit est fait de petits détails, de notations fines qui donnent insensiblement naissances aux grands drames familiaux.

Les trois frères séparés sont joués avec justesse par trois acteurs venus d'horizons différents qui symbolisent parfaitement les caractères et les univers différents qui les caractérisent. Le film se termine sur une réconciliation, mais la pudeur de la caméra de Nicole Garcia qui s'éloigne rapidement de la scène, ne nous donne pas d'indication sur le caractère provisoire ou définitif de ses retrouvailles.

Distribution Modifier

Fiche technique Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .