FANDOM


Le Liseur (The Reader) film américain de Stephen Daldry, sorti en 2008.

Analyse critique Modifier

Le film s’ouvre dans l’Allemagne d’après la Seconde guerre mondiale, à Berlin en 1958. Michael Berg, un adolescent de 15 ans, tombe malade de la scarlatine et est aidé par Hanna, une étrangère de deux fois son âge. Michael se remet de sa maladie et part à la recherche d’Hanna pour la remercier. Débute alors une liaison passionnée, mais secrète, pendant un été avec cette femme plus âgée, Hanna Schmitz, employée de tramway. Elle lui demande de lui faire la lecture lors de chacune de leurs rencontres, et il lui lit des œuvres de genres variés, comme L'Odyssée, Guerre et Paix, Les Aventures de Huckleberry Finn, Tintin, Lady Chatterley ou La Dame au petit chien.

Après avoir appris sa promotion à un emploi de bureau, Hanna part sans le prévenir et Michael ne la revoit qu'en 1966. Alors étudiant en droit pour devenir avocat, l'un de ses professeurs l'emmène avec quelques camarades assister au procès d'anciennes gardiennes SS d'Auschwitz. Stupéfait, il découvre que Hanna, dont il n'a plus de nouvelles, est l'une des accusées.

Hanna, à son habitude franche et maladroite, assume davantage ses actes que ses ex-collègues, et ces dernières la chargent afin d'alléger leurs propres responsabilités. Elles accusent Hanna d'avoir été le chef de leur groupe, l'instigatrice de leur crime, notamment de ne pas avoir libéré les prisonnières alors que leur prison, une église, était en flammes suite à un bombardement, et ensuite d'avoir rédigé le rapport à leur supérieurs couvrant ces exactions. Ce qu'Hanna nie.

Le juge voulant comparer les écritures du rapport et celle d'Hanna, demande à Hanna d'écrire quelque chose. Hanna refuse et reconnait alors les allégations de ses co-accusées

C'est à ce moment que Michael comprend le secret de Hanna, elle ne sait pas lire et elle en a honte. C'est pour cette raison qu'elle s'est engagée dans la SS, pour échapper à une promotion pour un emploi de bureau chez Siemens, comme elle l'a fait après-guerre pour sa promotion dans le service de tramway.

C'est aussi pour cette raison qu'Hanna ne peut avoir écrit le rapport de la SS démontant ainsi les allégations des autres ex-gardiennes. C'est aussi pour cette raison qu'elle lui demandait de lui lire des livres, comme elle le demandait à des prisonnières des camps.

L'analphabétisme d'Hanna explique son attitude pendant cette période et l'innocenterait de son soi-disant rôle d'instigatrice, et cette révélation pourrait alléger le verdict qui la menace. Mais Michael, après avoir hésité, choisit de ne rien dire. Hanna est alors condamnée à perpétuité, alors que les autres accusées ne sont condamnées qu'à 4 ans de prison.

Michael suit sa vie, il est quelqu'un de renfermé et de distant. Il devient avocat, se marie puis divorce peu après en 1976. Suite à ce divorce, en déménageant, il retrouve ses vieux livres qu'il lisait à Hanna, et il se met à enregistrer des cassettes de lecture de livres pour Hanna, et lui envoie en prison.

Hanna, qui n'a pas de famille, pas d'amis, pas de contact en dehors de la prison, est enchantée de ces cassettes et reconnait tout de suite le lecteur. Pour communiquer avec Michael, elle apprend seule à lire et lui écrit plusieurs lettres, auxquelles Michael ne répond pas, envoyant seulement inlassablement des cassettes.

En 1988, Michael est contacté par une personne de la prison qui l'informe qu'Hanna du fait de son état de santé va être libérée après 20 ans de détention.

Pour préparer la sortie d'Hanna, Michael va la voir en prison, se montrant très distant avec elle. Sa première question est de savoir si elle regrette son rôle pendant la guerre. Suite à la réponse d'Hanna, il lui réplique qu'au bout de toutes ces années, elle n'a manifestement pas compris la leçon, avant d'énumérer différents détails techniques concernant sa prochaine libération huit jours plus tard.

Le jour de sa libération, Hanna Schmitz se suicide dans sa cellule et laisse un testament par lequel elle charge Michael de remettre ses maigres économies, à une rescapée de la marche de la mort dont Hanna fut l'une des gardiennes, témoin lors du procès de 1966.

C'est en 1995 seulement que Michael arrivera à raconter l'histoire complète à quelqu'un, en emmenant sa fille sur la tombe d'Hanna.

Citation : «Il y a eu 252 films sur l’holocauste, mais celui-ci est le premier à poser la question: ‘Comment fait-on pour continuer à vivre après ce que nous avons fait?» Stephen Daldry

L'histoire, périlleuse et passionnante, vient du best-seller international et controversé de l'Allemand Bernhard Schlink, publié en 1995. Dans The Hours, Stephen Daldry réussissait trois magnifiques portraits de femmes et Nicole Kidman remportait l'oscar pour sa composition de Virginia Woolf. Ici, c'est à Kate Winslet que revient un rôle en forme de défi, qui lui a valu la même statuette l'hiver dernier. Dans la peau de Hanna Schmitz, antihéroïne glaçante, l'actrice associe une métamorphose hollywoodienne, puisqu'elle vieillit de trente ans, à un jeu plus cérébral, explorant avec un minimum de dialogues l'ignorance, la honte, la banalité du mal.

Contrairement au Schindler de Steven Spielberg, Hanna Schmitz n'est jamais sauvée par le film : sa culpabilité est absolue, indiscutée. C'est le regard affolé de Michael qui oblige à voir l'humanité de cette femme, sans jamais l'absoudre de ses fautes.

Avec audace, The Reader ose faire des crimes nazis non pas son sujet principal, mais la toile de fond d'une histoire d'amour et de culpabilité. En s'étirant sur plusieurs décennies, le film explore les questionnements de générations entières. Toute sa vie, Michael lutte pour s'approprier une mémoire nationale qui percute violemment son histoire intime. Que pèse la connaissance charnelle que l'on a d'une personne en regard des actes qu'elle a commis ? Comment s'accommoder d'avoir aimé un monstre ? Jamais manichéen, d'une sobriété infaillible, le film s'abstient de toute réponse : implacablement, ces questions minées nous sautent à la figure.

Distribution Modifier

Fiche technique Modifier

Récompenses

Pour son rôle dans le film, Kate Winslet a remporté en 2009 :


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .