FANDOM


Leonardo Cremonini, peintre italien né à Bologne le 26 novembre 1925 et mort à Paris le 12 avril 2010.

Biographie Modifier

Léonardo Crémonini étudie pendant quatre ans aux Beaux-Arts de Bologne grâce à une bourse d'étude du Collège Venturoli.

A la fin de la guerre en 1945, il décide d'aller à Milan afin de fréquenter l'Académie de Brera.

Titulaire d'une bourse d'études, il se rend à Paris en 1951 et s'y installe. Au cours des années 1950 il expose principalement à New York. En 1956, il travaille pendant plusieurs mois à Douarnenez (Finistère) .

De 1958 à 1959, il s'installe à Panarea dans les îles Éoliennes (Sicile).

Dans un premier temps, il peint des scènes de la vie quotidienne. Á partir des années 1960 il peint principalement des scènes de plage, et des atmosphères d'intérieur qui évoquent souvent les vacances, la mer, le farniente. Techniquement, ses peintures ont des couleurs vives, des formes abstraites et élégantes mais non dénuées de matière.

Sans revendiquer formellement cette appartenance, Cremonini se rattache au mouvement de la Nouvelle figuration, puis de la Figuration narrative.

A partir de 1960, son activité se manifeste de plus en plus en Europe. Il expose surtout à Paris et alterne des périodes de travail en Andalousie, en Normandie, dans les îles Eoliennes et près de Florence. Ses expositions rétrospectives les plus importantes ont lieu dans les musées de Bâle, Bruxelles, Metz, Paris, Prague, Sienne, Strasbourg, Spoleto et Tokyo.

En 1967, il reçoit le prix Marzotto et en 1979, le prix du Président de la République Italienne. Il est professeur à l’École nationale supérieure des beaux-arts (Paris) de 1983 à 1992. Il est notamment Commandeur des Arts et des Lettres en France, membre de l'Académie Nationale de San Luca à Rome et membre associé étranger de l'Académie des Beaux-Arts à l'Institut de France depuis 2001.

Dans les années 1940, il peint des scènes de la vie quotidienne dans un style figuratif académique. Sa manière évolue vers des recherches résolument modernes et une figuration plus stylisée dans les années 1950, avec des formes géométrisées et des sujets à la force expressive éloquente, tels que des concrétions rocheuses, des plantes en croissance, des carcasses d'animaux.

À partir des années 1960, il peint principalement des scènes balnéaires et des atmosphères d'intérieur qui évoquent souvent les vacances, la mer, le farniente mais aussi la vie de couple, le désir et la fin de l'amour. Techniquement, ses peintures ont des couleurs vives, des formes stylisées et élégantes mais non dénuées de matière : Cremonini travaille notamment à partir de coulures de peintures verticales, qui s'intègrent dans les aplats géométriques qui cadrent ses scènes.

Sa peinture, en particulier à partir des années 1960, est souvent empreinte d'une atmosphère métaphysique et mélancolique et a été interprétée en clé psychanalytique et philosophique par de nombreux penseurs, notamment Umberto Eco et Louis Althusser.

GalerieModifier


Fichier:Cremonini68.jpg
Les Sens et les Choses 1968
Fichier:Cremonini74.jpg
Le Soleil dehors, dedans 1974

cremoni68.jpg
Scènes de plage, 1968

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .