FANDOM


Le mantra est présent dans le bouddhisme et l'hindouisme.

DéfinitionModifier

Le mantra est soit une formule très condensée, soit une série de syllabes assemblées en fonction de leur seule efficience magique intrinsèque, répétée de nombreuses fois suivant un certain rythme. Le mantra comporte en général au plus une quinzaine de syllabes.

Le terme mantra dérive de la racine sanskrite man (« penser ») et du suffixe -tra qui signifie protection, d'où la définition usuelle de protection de l'esprit. Le mantra canalise le mental discursif ; et les vertus du mantra, conjuguées à l'intention et à la concentration du récitant, sont sensées conférer divers pouvoirs et bénédictions.

Le mantra est un objet ou un support de méditation. Le but de sa pratique peut être un bienfait matériel ou spirituel. Elle peut s'effectuer dans le cadre d'un rituel minimal, ou d'une liturgie (sadhana) élaborée, incluant prières, visualisations, mudras, etc. Le récitant s'accompagne souvent d'un mâlâ, sorte de chapelet comportant 108 grains.

Le mantra est le plus souvent en sanskrit, mais fait l'objet de transcription en langue locale, par exemple en japonais. Il commence presque toujours par l'invocation aum (aom ou om) ( ) et se termine souvent par haum (um) ( म् ).

Mantras célébresModifier

Fichier:Mani8811.jpg

BouddhismeModifier

  • Om mani padme um, dans le bouddhisme tibétain et sa variante à 7 syllabes Om mani padme um hrih
  • Le Gohôgô Mantra "Namu Daishi Henjo Kongo" 南無大師遍照金剛 (Salut Daishi, diamant qui illumine tout), en l'honneur de Kûkai (Kôbô Daishi) dans le bouddhisme Shingon

HindouismeModifier

  • Mantra destiné à Shiva  : Om Namah Shiva.
  • Mantra destiné à Ganesh : Om Sri Ganeshaya Namah.
  • Mantra destiné à Kali : Om Krim Kâliké Namah. La syllabe "Krim" symbolise, la destruction, la puissance du temps.
  • Mantra destiné à Lakshmi : Om Shrim Mahalakshmi Swahah. "Shrim" représente la déesse de la fortune.

Autres religionsModifier

Bien que typiquement liées à l'Hindouisme et au Bouddhisme, des pratiques analogues à la récitation de mantras se retrouvent dans la plupart des religions. Par exemple la prière du cœur dans l'Hésychasme des Chrétiens Orthodoxes s'accompagne de la répétition constante du nom de Jésus dans la formule: Seigneur Jésus, prend pitié de moi, en fonction des injonctions

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .