FANDOM


Masaki Kobayashi (正樹 小林 ) ; né le 14 février 1916, Otaru, Hokkaidō – décédé le 4 octobre 1996 à Tōkyō  ; réalisateur japonais.

BiographieModifier

Après des études d'art et de philosophie il entre aux studios Shochiku comme assistant-réalisateur (1941). Il est mobilisé en janvier 1942 par l'Armée impériale. En 1944, il est fait prisonnier par l'Armée américaine et reste détenu un an à Okinawa.

En 1946, il réintègre la Shochiku et travaille avec Keisuke Kinoshita (Carmen revient au pays natal, 1951, premier film en couleurs tourné au Japon).

Après un premier film de commande (La Jeunesse du fils), il réalise des films beaucoup plus personnels, hantés par les années de guerre.

En 1959, il tourne une trilogie de plus de 9 heures, La Condition de l'Homme qui s'inspire de ses expériences durant la guerre.

Avec Hara-kiri, il fera une critique violente, au travers de la féodalité, de la société japonaise et du culte des traditions. Il s'attaquera de nouveau au même thème quelques années plus tard avec Rebellion (1967). Entre-temps, il aura réalisé une très remarquée fresque fantastique en quatre parties : Kwaïdan (怪談, Kaidan, 1965).

Durant les années 1960, Kobayashi reçoit de nombreux prix (Cannes, Venise) et son travail est reconnu.

À partir des années 1970, il apparaît moins inspiré et rencontre des difficultés pour faire aboutir ses projets. Yonki-no-Kai Productions, la société de production qu'il a créée, avec entre autres Kurosawa, a de graves difficultés suite à l'échec commercial du Dodes'kaden de ce dernier. Il se tourne vers la télévision (Les Fossiles d'après Yasushi Inoue) tout en continuant de réaliser des films pour le cinéma, mais avec moins de visibilité.

Il meurt le 4 octobre 1996 d'un arrêt cardiaque.

Filmographie (sélective) Modifier

  • 1952 : La Jeunesse du fils (息子の青春, Musuko no Seishun)
  • 1953 : La Chambre aux murs épais
  • 1953 : Le Coeur Sincère(Magokoro)
  • 1954 : Quelque Part sous le Soleil Immense (Kono Hiroi Sora no Dokoka Ni)
  • 1954 : Trois Amours (Mittsu no Ai)
  • 1955 : Les Belles Années (Uruwashiki Saigetsu)
  • 1956 : Je t'achèterai (Anata Kaimasu)
  • 1956 : La Fontaine (Izumi)
  • 1957 : La Rivière noire (黒い河, Kuroi Kawa)
  • 1959 : La Condition de l'Homme (人間の条件, Ningen no Jōken)
  • 1962 : L' Héritage (Karami-ai)
  • 1962 : Hara-kiri, également titré (切腹, Seppuku)
  • 1964 : Kwaidan (怪談 Kaidan)
  • 1967 : Rebellion (上位討ち 拝領妻始末, Jōi uchi Hairyō Tsuma Shimatsu)
  • 1975 : Les Fossiles (化石, Kaseki)


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Masaki Kobayashi sur sa fiche IMDB

Modèle:Originewiki

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .