FANDOM


Mathieu Pernot photographe français né en 1970

Biographie et œuvreModifier

Mathieu Pernot a étudié à l’École nationale supérieure de la photographie d'Arles dont il sort diplômé en 1996.

Dès 1997, son travail est exposé au Centre national de la photographie puis aux Rencontres internationales de la photographie d'Arles.

Il se fait d'abord connaitre pour son travail et son engagement auprès des communautés tsiganes qu'il rencontre lorsqu'il vit à Arles. Il publie un premier livre Tsiganes chez Actes-Sud en 1999 qui montre des images réalisées avec une famille de Roms dont l'auteur deviendra très proche.

Il découvre alors, au détour d'un livre, l'existence d'un camp d'internement pour nomades (le camp de Saliers) créé par le gouvernement de Vichy entre 1942 et 1944. Voulant en savoir plus, il consacre du temps et des pellicules à cette page d'histoire un peu oubliée, et publie chez Actes Sud en 2001 Un camp pour les bohémiens, avec le concours des historiennes Henriette Asséo et Marie-Christine Hubert. Il obtient pour cette publication le prix international Romanes.

Dans les années 2000-2010, il réalise plusieurs travaux en relation avec les questions d'enfermement, avec par exemple la série des Hurleurs, ou les questions d'urbanisme, sur les grands ensembles de banlieue en particulier.

En 2013, il réalise une collaboration avec l'historien Philippe Artières, sur la mémoire visuelle de l’hôpital psychiatrique du Bon Sauveur, à Picauville, dans la Manche. Ce travail est récompensée par le prix Nadar en 2013, et fait l'objet d'une publication, L'Asile des photographies, et d'une exposition à la fondation Maison rouge.

En 2014, une rétrospective de son travail est organisée au musée du Jeu de Paume sous le titre de La Traversée. Cette exposition met pour la première fois en relation des séries d'images réalisées pendant une vingtaine d'années1. Pour cette exposition, il réalise une nouvelle série, Le Feu, qui montre une caravane de tsiganes brûlant dans la nuit avec les membres d'une famille réunis autour du feu.

En 2017, il présente l'exposition les Gorgan aux Rencontres internationales de la photographie d'Arles et publie un livre du même nom aux éditions Xavier Barral. Ce projet retrace vingt de photographies avec une famille rom que l'auteur a rencontré lorsqu'il était étudiant à l’École nationale supérieure de la photographie d'Arles.

Expositions (sélection)Modifier

  • 2018 La Santé, Centquatre, Paris
  • 2016 Aichi préfectoral museum of art, Nagoya
  • 2015 Musée national Picasso, La Guerre et la Paix, Vallauris
  • 2014 La Traversée, Jeu de Paume, Paris
  • 2013 Galerie HLM, Marseille-Provence 2013 capitale européenne de la culture, Marseille
    • Fonds régional d'art contemporain, Rennes
  • 2012 Atelier de Visu, Marseille
  • 2011 Biennale internationale d'art contemporain de Melle
  • 2010 Musée Pierre-André-Benoit, Alès
  • Biennale internationale de photographie, Liège
  • 2008 Centre de la photographie, Bastia
  • 2007 Musée Nicéphore-Niépce, Chalon-sur-Saône
    • Centre d'histoire de la résistance et de la déportation, Lyon
  • 2005 Institut français, Barcelone
  • 2004 Rencontres internationales de la photographie, Arles
  • 2002 Printemps de Septembre, Toulouse
    • Musée national des arts et traditions populaires, Paris
  • 2000 Galerie Vu, Paris
  • 1997 Centre national de la photographie, Paris
    • Rencontres internationales de la photographie, Arles

GalerieModifier

Site de l'artiste

Pernot9932

Pernot9987
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .