FANDOM


Afficher la carte de ce lieu
Galerie de photos sur Miyagi

La préfecture de Miyagi (宮城県, Miyagi-ken) est une préfecture au nord du Japon, située dans le Tôhoku.

DescriptionModifier

Elle compte 2 370 000 habitants pour une superficie de 7 285 km².

La capitale de la préfecture de Miyagi est la ville de Sendai, qui est subdivisée en cinq arrondissements.

La préfecture de Miyagi est bordée des préfectures de Fukushima, Yamagata, Akita et Iwate.

La préfecture de Miyagi est située au nord-est de l'île de Honshû, au centre du Tôhoku sur l'océan Pacifique. Il y a de hautes montagnes à l'ouest et le long de la côte nord-est, cependant la plaine centrale entourant Sendai est très large. La préfecture est composée de 13 villes (市, shi) et 10 districts (郡, gun) qui comprennent un total de 21 bourgs et 1 village.

La préfecture de Miyagi faisait autrefois partie de la province de Mutsu. Date Masamune construit le château de Sendai comme siège pour diriger la province de Mutsu. En 1871, la préfecture de Sendai fut créée, puis renommée en préfecture de Miyagi l'année suivante.

Bien que la pêche et l'agriculture de la préfecture de Miyagi soient importantes, l'économie de la préfecture est dominée par les industries autour de Sendai, en particulier l'électronique, l'électroménager et l'agroalimentaire.

Principales villes
Outre Sendai, les villes de la préfecture sont:

  • Higashimatsushima
  • Ishinomaki
  • Iwanuma
  • Kakuda
  • Kesennuma
  • Kurihara
  • Natori
  • Ôsaki
  • Shiogama
  • Shiroishi
  • Tagajo
  • Tome


Le 11 mars 2011, la région est frappée par un séisme dévastateur, de magnitude de 9,0 dont l'épicentre se situe au large des côtes est face à la ville de Sendaï. Il est probablement le plus violent de l'histoire du Japon, et l'un des plus puissants séismes meurtriers jamais enregistré sur la planète depuis 1900. Il est suivi d'un tsunami encore plus meurtrier et de la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daishi. En particulier la ville d'Ishinomaki est durement touchée par le tsunami. Le 16 mars, le maire de la ville annonçait que 10 000 des 160 000 habitants étaient portés disparus. La moitié des 61 000 habitations de la ville ont été détruites .
Voir Séisme et tsunami en 2011 au Tôhoku

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .