FANDOM


Nulle part, terre promise film français réalisé par Emmanuel Finkiel, en 2008.

Analyse critiqueModifier

Ce film est le développement du segment français du film collectif Les Européens, sorti en 2006.

Trois personnages sillonnent l’Europe d’aujourd’hui.

Un jeune cadre supervise la délocalisation d’une usine. Une étudiante joue au reporter en attendant l’appel d’un amour perdu. Un kurde et son fils essaient de rejoindre l’Angleterre clandestinement. Vers l’est ou vers l’ouest, en camion, en business class, en stop, en train, avec ou sans papier, à travers l'Europe contemporaine, chacun en quête de sa terre promise.

A travers les différents personnages, trois visions de l’Europe s’entremêlent : celle, assurée et volontaire d'un cadre qui débute une carrière prometteuse, celle, insouciante mais déjà fatiguée, d'une jeune occidentale gâtée, celle, idéaliste et pleine d’espoir des voyageurs clandestins à l'horizon pourtant barré. L'Europe qui apparaît en toile de fond de ces déplacements est d'abord un lieu de passage, cerné et traversé de frontières à la réalité plus ou moins tangible.

DistributionModifier

  • Elsa Amiel
  • Joanna Grudzinska
  • Nicolas Wanczycki
  • Haci Yusuf

Fiche techniqueModifier

  • Titre : Nulle part, terre promise
  • Réalisation : Emmanuel Finkiel
  • Scénario : Emmanuel Finkiel
  • Image : Nicolas Guicheteau, Hans Meier
  • Montage : Saskia Berthod, Anne Weil
  • Durée : 94 minutes
  • Production : Les Films du Poisson
  • Dates de sortie : 8 août 2008 (festival de Locarno)


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .