FANDOM


Sites asiatiques et océanien inscrits sur la liste du patrimoine mondial par le comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

GénéralitésModifier

Les titres des sites recensés dans cet article sont ceux donnés sur le site de l'UNESCO. La ou les dates d'inscription sont indiquées entre parenthèses après le nom de chaque site.

Cambodge Modifier

Le Cambodge compte 2 sites inscrits:

IndeModifier

JaponModifier

JérusalemModifier

Jérusalem — dont le statut international ne fait pas l'objet d'un consensus — est un site proposé par la Jordanie. Il est catalogué de façon séparée par l'Unesco, avec la mention du pays ayant fait cette proposition.

Inscrit au patrimoine mondial en 1981, le site est intitulé « Vieille ville de Jérusalem et ses remparts ». Il s'agit d'un site culturel ; en 2007, il était inscrit sur la liste du patrimoine mondial en péril.

JordanieModifier

La Jordanie compte 3 sites :

  • Sites culturels :
    • Pétra (1985)
    • Qusair Amra (1985)
    • Um er-Rasas (Kastrom Mefa'a) (2004)

Népal Modifier

Le Népal compte 4 sites :

Nouvelle-ZélandeModifier

3 sites en Nouvelle-Zélande:

  • Îles sub-antarctiques de Nouvelle-Zélande , Naturel, 1998 , Ces îles se trouvent au sud de la Nouvelle-Zélande. Il y a une multitude d'îles comprises dans ce site patrimonial.
  • Te Wahipounamu – zone sud-ouest de la Nouvelle-Zélande , Naturel, 1990 , Le site Te Wahipounamu comprend 4 parcs nationaux : Mont Aspiring, Mont Cook, Westland et Fiordland
  • Parc national de Tongariro, Mixte, 1990

TurquieModifier

Voir Patrimoine mondial de l'UNESCO en Turquie [zw]

Viêt NamModifier

Le Viêt Nam compte 8 sites :

Le Viêt Nam compte également deux inscriptions au patrimoine oral et immatériel de l'humanité :

Voir aussiModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .