FANDOM


Romy Schneider, (née le 23 septembre 1938 à Vienne et décédée le 29 mai 1982 à Paris), était une actrice autrichienne avec des passeports allemand et français, lauréate de deux Césars de la meilleure actrice.

Biographie Modifier

De son vrai nom, Rosemarie Magdalena Albach-Retty, Romy Schneider naît le 23 septembre 1938 à 22 h 5 à Vienne, en Autriche. Son père, l'acteur autrichien Wolfgang Albach est le fils d'un officier impérial, Karl Albach, et de la comédienne Rosa Retty. Sa mère, l'actrice allemande Magda Schneider, née à Augsbourg en Souabe est la fille de Maria Schneider. Le prénom de baptême de Romy, Rosemarie, est en fait l'association des prénoms de ses deux grands-mères, Rosa et Maria. En 1940 naît Wolfgang Dieter Albach, petit-frère de Romy qui exercera plus tard la profession de chirurgien.

En octobre 1938, la famille Albach déménage de la capitale autrichienne et s'installe à Schönau, près de Berchtesgaden, où la grand-mère Maria Schneider prend soin de Romy. En 1943, Wolf et Magda décident de se séparer, et ils divorceront en 1945, ce qui laissera Romy assez perturbée. Romy vit alors avec sa mère. Elle entre à l'école primaire de Berchtesgaden en 1944, alors que son père s'installe avec l'actrice Trude Marlen.

En 1945, elle entre au pensionnat Goldenstein près de Salzbourg, qu'elle fréquentera jusqu'en 1953, année où elle obtiendra son Mittlere Reife (équivalent du BEPC). Après le remariage de sa mère en 1953 avec le restaurateur Hans-Herbert Blatzheim (qui aurait porté un intérêt malsain à sa belle-fille), Romy s'inscrit à l'École des Beaux-Arts de Cologne.

À l'époque sur le tournage de Lilas blancs, Magda Schneider a besoin de quelqu'un pour interpréter sa fille, et pense tout naturellement à sa propre fille. Elle joue donc son premier rôle sous le nom de Romy Schneider Albach, et commence à être demandée par plusieurs réalisateurs. Dès 1953, Magda décide donc de prendre en charge la carrière naissante de sa fille, qui prend définitivement le pseudonyme de Romy Schneider. Magda imposera ainsi souvent aux réalisateurs de jouer avec sa fille, et interdira à Romy de signer le contrat que Kirk Douglas lui propose en 1957. La jeune femme se rebelle alors et décide de choisir dorénavant elle-même ses rôles.

En 1956, elle fréquente brièvement Toni Sailer, le triple champion du monde de ski alpin. Entre 1956 et 1957, elle entretient une relation avec l'acteur Horst Buchholz, mais tous deux finiront par s'éloigner.

En 1958, sur le tournage de Christine, Romy rencontre le jeune et séduisant Alain Delon. Ils tombent amoureux l'un de l'autre et célèbrent leurs fiançailles officielles le 22 mars 1959 devant la presse internationale. Romy part alors s'installer avec lui à Paris.

En 1963, elle reçoit l'Etoile de Cristal de l'Académie du Cinéma pour sa prestation dans Le Procès. La Columbia lui offre alors un contrat de sept ans, et Romy s'installe temporairement aux États-Unis. En 1963, après cinq ans de passion orageuse, Alain Delon la quitte pour Nathalie Canovas, enceinte de leur fils Anthony.

En juin 1964, Romy obtient la Victoire du Cinéma Français, récompensant la meilleure actrice étrangère de l'année.

Le 1er avril 1965, à l'occasion de l'inauguration du restaurant Blatzheim à l'Europa-Center de Berlin-Ouest, elle rencontre l'acteur et metteur en scène de théâtre berlinois Harry Meyen. Tous deux se marient le 15 juillet 1966 à Saint-Jean-Cap-Ferrat — Romy est déjà enceinte de cinq mois — et s'installent ensemble à Berlin-Grunewald. Le 3 décembre, elle donne naissance à son premier enfant, David Christopher Meyen (Meyen n'étant que le pseudonyme de son père, David s'appelle en réalité Haubenstock, comme le mentionne son état civil).

En 1972, elle se sépare de son époux Harry. Le divorce sera prononcé le 5 juillet 1975 à Berlin-Ouest en l'absence des deux intéressés. Le 18 décembre de la même année, elle épouse son secrétaire Daniel Biasini. Après avoir perdu un premier enfant en 1976, Romy accouche prématurément d'une fille, Sarah Magdalena Biasini le 21 juillet 1977 à Gassin, dans le Var.

Le 15 avril 1979, son ex-mari Harry Meyen met fin à ses jours à Hambourg ; très affectée, Romy rentre d'Acapulco pour assister à l'enterrement.

Après avoir demandé le divorce en février 1981, elle subit l'ablation d'un rein, puis rencontre Laurent Petin, producteur célibataire plus jeune qu'elle, avec lequel elle passera les derniers mois de sa vie.

Le 5 juillet 1981, son fils David meurt brutalement dans un accident tragique, à l’âge de quatorze ans : en escaladant la grille des parents de son beau-père Daniel Biasini (chez lesquels il passait ses vacances), il s'empale sur une pointe d'acier et succombe d'une perforation intestinale.

Anéantie et détruite, Romy tente de noyer son chagrin dans l'alcool. Le 29 mai 1982, Romy Schneider est retrouvée morte dans son appartement de Paris. Aucune autopsie n'ayant été pratiquée, on ne sait toujours pas si elle a succombé à une crise cardiaque ou si elle s'est donnée la mort en mélangeant alcool et barbituriques.

Elle est inhumée le 2 juin 1982 au cimetière de Boissy-sans-Avoir

FilmographieModifier

RécompensesModifier

Durant sa carrière, Romy Schneider remporta deux Césars de la meilleure actrice : le premier en 1974 pour L'Important c'est d'aimer d'Andrzej Zulawski et le second en 1978 pour Une histoire simple de Claude Sautet.
Retrouvez tous les détails de la filmographie de Romy Schneider sur sa fiche IMDB

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .