FANDOM


Tarô Okamoto ( japonais 岡本 太郎, Okamoto Tarô) plasticien contemporain japonais né en 1911, dans la préfecture de Kanagawa et mort à Tôkyô en 1996.

Biographie et œuvreModifier

Tarô Okamoto arrive à Paris en décembre 1929. Il expose pour la première fois au Salon des surindépendants en 1932. Il étudie à la Sorbonne de 1930 à 1940. Son but premier était de faire de la peinture, mais il s'est également intéressé à l'ethnologie, la philosophie et la sociologie. Pendant son séjour en France, il rencontre Pablo Picasso, Georges Bataille, Max Ernst, Marcel Mauss. Durant cette période, il aurait d'ailleurs été membre, assez brièvement, de la société secrète Acéphale, fondée par Bataille, en parallèle de la revue du même nom. En 1937, Pierre Courthion lui consacre une petite monographie dans la collection Peintres d'aujourd'hui aux éditions G.L.M. Après avoir pratiqué l'abstraction dans le groupe Abstraction-Création en 1933-1934, il se tourne vers une figuration surréalisante dont les motifs majeurs sont les papillons et les rubans.

À la suite de son expérience en France, il réalise plusieurs œuvres d'art majeures après guerre. Il a également écrit beaucoup d'ouvrages dans lesquels il explique sa conception de l'art.

Okamoto n'était pas seulement un artiste. C'est aussi un anthropologue qui, en tant qu'artiste, s'est inspiré de l'ère préhistorique Jomon au Japon . Il a publié de nombreux ouvrages sur l'art de l'ère Jomon et créé des œuvres inspirées des années 1940 et 1950 qui anticipaient clairement le psychédélisme des années 1960 et 1970.

Jeune homme, il est mobilisé dans la guerre en Chine et passe quatre ans au front, une expérience qui l'a rendu antimilitariste.. Ses satires anti-guerre sont percutantes. Non seulement cet appel lancé à une nation épuisée par la guerre après la capitulation, mais ses images primitives, vivantes et d’un autre monde, enracinées dans l’histoire du Japon, ont fortement touché le cœur d’un peuple vaincu retrouvant sa place dans le monde.

La gamme de supports dans lesquels il a travaillé est variée. En plus de la sculpture, de la peinture, de la poterie et de l'édition, il a également créé des artefacts tels que le koi nobori traditionnel japonais, utilisés lors de la fête des garçons.

Kawasaki, sa ville natale, lui a dédié un musée en 1999, le Taro Okamoto Museum of Art, dans l'arrondissement de Tama au nord-ouest de la ville, à côté du Nihon Minka-en, musée en plein air des maisons traditionnelles.

Sa maison, et atelier, à Aoyama (Tokyo), est également ouverte à la visite.

Quelques œuvresModifier

  • La Tour du Soleil (太陽の塔, Taiyō no tō) est un bâtiment créé comme symbole de l'Exposition universelle de 1970 à Ôsaka. À l'origine, la tour était insérée dans le bâtiment central (Grand toit), conçu par l'architecte japonais Kenzô Tange. La pointe de la tour sortait du plafond du Grand toit. La tour était ouverte au public et les visiteurs pouvaient entrer à l'intérieur pendant l'exposition, mais elle a été fermée après l'événement.
    A l'intérieur se trouve une immense œuvre d'art appelée l'Arbre de Vie. La structure Grand toit qui entourait la tour de la tour a été supprimée en 1979, rendant la tour exposée aux éléments. La tour s'est progressivement détériorée. Il a été décidé de la préserver et les travaux de réparation ont commencé en novembre 1994 et se sont terminés en mars 1995.
    Elle est actuellement située dans le parc commémoratif de l'Exposition à Suita. Sur la tour sont représentés trois visages, sur son front et à l'arrière. Le gouvernement de la préfecture d'Osaka souhaite faire inscrire cette tour sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
    La Tour apparaît dans le film I Wish, nos vœux secrets ( 2011) du réalisateur Hirokazu Kore-eda.
  • En 1971, il réalise L'Homme végétal pour le musée de plein air d'Hakone
  • En 2008, une fresque murale peignant une explosion nucléaire a été exposée dans la station de métro de Shibuya à Tokyo.

GalerieModifier

musée Tarô Okamoto

http://tanukiwo.free.fr/piwigo/galleries/Japon/hakone/DSC01744.JPG
Musée de plein air de Hakone

tarodiv.jpg

Catégorie:Plasticien contemporain japonais Catégorie:Naissance en 1911

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .