FANDOM


Vaisravana au Tibet, Bishamonten (毘沙門天) ou Tamon-ten, (多聞天) au Japon, gardien du Nord, divinité des guerriers et dieu protecteur de la loi bouddhique et de la prospérité. Il est “Celui qui entend chaque chose”.

Au JaponModifier

Il est l'une des quatre divinités bouddhiques des horizons (Shi-Tennô). Présidant au Nord, ce défenseur de la loi bouddhique est représenté en armure tenant une pagode (reliquaire) dans sa main droite et dans la gauche un bâton surmonté d'un joyau, une lance ou un trident. Sa couleur est le jaune.

Le shintoisme populaire le considère également comme un des trois kamis de la guerre (san senjin), aussi appelé Tamon ten. On le représente debout sur un Yaksha (démon anthropophage) qu'il est censé contrôler.

Il est également présent dans le groupe des sept dieux du bonheur (Shichi_Fukujin), on lui prête la faculté d'apporter le succès.

Au TibetModifier

Au Tibet, Vaiśravana (Namthöse ou Jambhala) est considéré comme un protecteur du Dharma. Il est aussi connu comme le Roi du Nord. Comme le gardien du nord, il est souvent peint sur les peintures murales de temple en dehors de la porte principale. Il est vu aussi de comme un dieu de richesse. Vaiśravana est peint portant quelquefois un citron, le fruit de l'arbre jambhara, un jeu de mots sur un de ses noms. Il est quelquefois représenté corpulent et couvert de bijoux. Quand il est montré assis, son pied droit est généralement pendant et soutenu par un lotus sur lequel est un coquillage de conque. Sa monture est un lion des neiges.

Les bouddhistes tibétains considèrent le sentiment de Jambhala concernant la richesse comme fournissant la liberté par la prospérité, pour que pouvoir se concentrer sur le chemin ou sur la spiritualité au lieu de la matérialité et temporalité de cette richesse.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .