FANDOM


Yves Boisset est un réalisateur français, né le 14 mars 1939 à Paris.

BiographieModifier

Il collabore à un certain nombre de revues spécialisées (« Cinéma », « Midi Minuit Fantastique », « Les Lettres Françaises »), et travaille avec Jean-Pierre Coursodon et Bertrand Tavernier à la première édition (1960) de « Vingt Ans de Cinéma Américain ».

Dans les années 1970, il incarne un cinéma protestataire, et au grand jour, des pouvoirs et idéologies en place, s'inspirant souvent d'évènement réels : la police (Un condé), l'affaire Ben Barka (L'Attentat), le racisme (Dupont Lajoie), l'intrusion de la politique dans le judicaire (Le Juge Fayard dit Le Shériff). Il est également le premier à aborder ouvertement la guerre d'Algérie (R.A.S.). Il adapte par ailleurs plusieurs auteurs reconnus : Michel Déon et son taxi mauve, Marie Cardinal avec La Clé sur la porte, Jean-Patrick Manchette ,avec Folle à tuer, Philippe Djian et Bleu comme l'enfer.

À partir du milieu des années 1980, il se consacre quasiment exclusivement à la télévision](son dernier long métrage de cinéma en date est La Tribu en 1990), avec des réalisations historiques de prestige qui continuent à interroger la morale des comportements et des pouvoirs, et la fragilité de leurs acteurs : L'Affaire Seznec, L'Affaire Dreyfus, Le pantalon (affaire Lucien Bersot, fusillé pour l'exemple), Jean Moulin.

FilmographieModifier

Assistant réalisateurModifier

RéalisateurModifier

RécompensesModifier

  • L'attentat, grand prix de la mise en scène au Festival de Moscou.
  • Dupont-Lajoie, Ours d'Argent au Festival de Berlin
  • Le juge Fayard, prix Louis-Delluc


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Yves Boisset sur sa fiche IMDB


From Film Wiki, a Wikia wiki.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .